À Verrettes, des fillettes sont vendues à des hommes comme concubines

0
117

LOG.jpj

À « Démarré », sixième section communale de Verrettes, une « coutume » connue sous le nom de « Alantran » autorise un homme à avoir une jeune fille de 17 à 21 ans voire même une fillette de 14 à 16 ans sous son toit à titre de concubine ou épouse. Ce, en échange d’un montant varié entre dix mille (10 000) et vingt mille (20 000) gourdes versé aux parents de la concernée. Choquées, plusieurs voix réagissent sur cette pratique qui, selon elles, peut être « assimilée à la traite des personnes ».

À Demarré, ce coin de terre situé à Verrettes (département de l’Artibonite), lieu natale de l’ancien président haïtien Dumarsais Estimé, il existe une forme d’échange économico-sexuelle ponctuelle, explicite et préalablement négociée par…

LIRE LA SUITE SUR RADIO VISION 2000

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here