une fois épargné par ses blessures en début de carrière, Joel Embiid allait changer le game

0
38

C’est un de ces témoignages qu’on aime avoir aujourd’hui, car il fait écho à plusieurs années en arrière. Joel Embiid, drafté en 2014 par les Sixers, était un pari rempli de points d’interrogation. Mais s’il y a bien une franchise qui n’a jamais douté, c’est celle de Philadelphie.

On s’en souvient encore, comme si c’était hier. Deux moments marquants, bourrés d’incertitude, et qui passent aujourd’hui pour des anecdotes quand on voit le niveau de domination du Camerounais en NBA. D’abord, il y a eu cette première saison chez les pros, après deux ans passés à l’ombre. Choisi en 2014 en troisième place de la Draft derrière Andrew Wiggins et Jabari Parker (sic), Embiid est sujet à de nombreuses blessures et le label est tout de suite posé sur le…

LIRE LA SUITE SUR TRASH TALK NBA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here