Quelques propos tèt an ba et mensonges du député Papillon, soutien de Jovenel Moïse.

0
40

Bon. Je ne sais pas si la ville de Corail est satisfaite de son député.

Cependant, quand M. Papillon déclare qu’il est un allié de Jovenel Moïse parce que celui-ci vient du même milieu social que lui, c’est,  disons-le carrément : une connerie.

C’est un peu comme Gracia Delva, sénateur de son état, qui affiche ses relations avec le bandit Arnel au prétexte que tous deux seraient originaires de la ville de Dessalines. Et ses bottes …!

Comment ça se fait que M. Papillon ne se solidarise pas avec les victimes de La Saline ? Ne seraient-ils pas comme lui et Jovenel Moïse selon lui,  des victimes de la société d’exclusion ?

En dehors de la stupidité d’une telle déclaration, il reste que ces alliances à partir d’origine sociale et de couleur – et ceci est valable aussi bien pour la caste de Syro-Libanais et celle des Mulâtres – sont la porte ouverte à la corruption “moun pa m, nèg pam, zanmi m, patnè m” et au dysfonctionnement de l’Etat.

Ce qui est troublant, c’est que ce M. Papillon est persuadé qu’expliquer son attachement à Jovenel Moïse à partir d’une origine sociale commune “moun an deyò”, puisse être considéré comme un argument  valable et noble.

Ensuite,  M. Papillon dit partager la même vision que l’Homme Banane par rapport au développement d’Haïti.

Est-ce que ce serait à cause de son origine sociale que l’Homme Banane était  devenu président d’une Chambre de commerce?

Qu’il a eu droit à 14 comptes en banque et de multiples prêts ?

Qu’il a bénéficié de l’argent de l’Etat pour financer son projet d’Agitrans ?

Est-ce que le bluff d’Agitrans et la faillite de l’entreprise qui s’en est suivie, serait due au fait que l’Homme Banane est le fils de parents paysans analphabètes, issu d’un trou comme lui ?

Est-ce que M. Papillon pourrait déclarer comme son copain l’inculpé fait-président : ” Je suis un pur produit du secteur privé” ?

Est-ce que cet objet non identifié, labellisé caravane, avait été présenté devant M. Papillon à la Chambre des députés avec un budget, un échéancier ?

Est-ce que M. Papillon en est, en plein XXI ème siècle, à vouloir vendre qu’un M. venu de nulle part, n’ayant jamais eu aucun engagement social ou politique en Haïti, sans compétences connues, dont la campagne a été financée par le secteur privé,  soutenue par le Core Group, l’OEA , les USA, l’UE, le secteur privé réactionnaire d’Haïti, serait une victime du système ?

Ensuite, M. Papillon -sans doute un enfant des Duvalier – ment  (je dis, ment et sciemment parce qu’en tant qu’intellectuel il a les moyens de connaître les faits) .

Le barrage de Peligre a été achevé en 1956, c’est-à-dire avant la prise de pouvoir du dictateur.

Les propos de M. Papillon correspondent exactement à ce qui est dénoncé ici, à savoir  : révisionnisme, mensonges, corruption,  rapacité, indigence de la pensée qui structurent la société d’apartheid et lui permettent de perdurer.

La Grand’Anse, mon pays, n’a besoin ni de trafiquants alliés aux USA , ni de parlementaires restavek de l’Homme Banane.



LE MONDE DU SUD – ELSIE NEWS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here