Décisions de Politique Monétaire de la BRH Face à La Chute de la Gourde Haïtienne

0
136

À la lumière de
la dévaluation rapide de la gourde, la Banque de la République d’Haïti (BRH) a
cherché à mettre en œuvre et à appliquer des mesures réglementaires visant à
décourager les spéculations sur le marché des changes, qui exercent une
pression à la baisse sur la valeur de la monnaie locale.

Sur la base de la
position cambiste des banques, les fonds que BRH obtiendra des banques seront
remis sur le marché le lendemain par l’intermédiaire des banques dont le spread
est le plus faible afin de permettre un meilleur contrôle des achats des
institutions financières. BRH prend également des mesures visant à réduire les
pratiques abusives des agents des transferts de fonds et le marché noir en les
obligeant à respecter le taux de change de la banque affiliée ainsi qu’à la
divulgation et à la comptabilisation des taux de change.

Tiré de la conférence de presse du gouverneur de la banque centrale, Jean Baden Dubois, BRH adopte également des politiques monétaires directes. Certaines de ces mesures comprennent des hausses de taux d’intérêt. Le taux d’intérêt sur les obligations à 91 jours sera porté à 22%, les obligations à 28 jours à 14% et les obligations à 7 jours à 10%. Bien que cette mesure augmente le prix de la monnaie et affectera les crédits, la banque centrale a promis de maintenir son programme en faveur de la croissance en soutenant les entreprises opérant dans des secteurs de production tels que l’agriculture, le tourisme, l’immobilier et les exportations.

En outre, dans le
cadre de mesures visant à améliorer l’offre de devises sur le marché des
changes, la banque centrale haïtienne a annoncé aux banques, aux agents de
change et au grand public la vente de 150 millions de dollars américains d’ici
la fin de l’exercice.



HAITI ECONOMIE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here