les extensions de contrat, c’est à la mode à Portland

0
65

Encore une extension de contrat à Portland ! Quelques jours après le coach Terry Stotts, c’est le président des opérations basket Neil Olshey qui vient d’être prolongé par la franchise de l’Oregon. Pas vraiment surprenant quand on regarde le bilan du bonhomme.

Stabilité, voilà le maître-mot à Portland en ce moment. Après une saison très réussie ponctuée par une magnifique campagne de Playoffs, les Blazers misent logiquement sur la continuité en prolongeant leurs hommes forts. Terry Stotts donc, et désormais Neil Olshey, signé pour trois ans de plus par la franchise de l’Oregon. Le président des opérations basket est désormais sous contrat jusqu’à la saison 2023-2024. Comme souvent, c’est Adrian Wojnarowski d’ESPN qui a balancé l’info sur son compte Twitter. Cette extension de contrat met définitivement fin aux dernières rumeurs concernant un intérêt des Wizards à son encontre. A l’image de Stotts, mais aussi Damian Lillard, Olshey a débarqué aux Blazers en 2012 en tant que manager général, avant de prendre le rôle de président trois saisons plus tard. Et on peut dire qu’il a vraiment fait du bon boulot depuis son arrivée puisque la franchise de Portland est devenue une équipe solide au sein de la terrible Conférence Ouest. Le bilan comptable parle pour lui étant donné que les Blazers se sont qualifiés pour les Playoffs lors des six dernières saisons, avec quand même trois campagnes à plus de 50 victoires et deux titres de division à la clé. Pas rien. En NBA, ce n’est jamais facile d’être régulier, surtout au vu de la féroce concurrence dans le Wild Wild West, mais Portland a réussi à bien se construire jusqu’à atteindre les Finales de Conférence cette saison.

Pour la première fois depuis 2000, les Blazers se sont en effet retrouvés aux portes des Finales NBA. Alors oui, ils se sont mangés un coup de balai dans la tronche de la part des Warriors mais ça ne remet pas en cause leur magnifique parcours. Pour en arriver là, Neil Olshey a dû assurer à la draft tout en effectuant un recrutement malin à défaut d’être spectaculaire, car c’est tendu d’attirer des superstars dans l’Oregon. Evidemment, la sélection de Damian Lillard en 2012 a été un tournant, la sélection de C.J. McCollum un an plus tard a également porté ses fruits, et les deux forment aujourd’hui l’un des backcourts les plus kiffants de la NBA. On n’oublie pas non plus l’arrivée du pivot Jusuf Nurkic, certes blessé aujourd’hui mais c’est aussi grâce à lui si Portland a terminé sur le podium de l’Ouest en régulière cette année. The Bosnian Beast a débarqué aux Blazers en février 2017 suite à un transfert avec les Nuggets, et il est depuis devenu un pivot qui compte dans la ligue. Enfin, Neil Olshey a réussi quelques jolis coups cette année avec les recrutements d’Enes Kanter et Rodney Hood en cours de saison, ainsi que la signature de Seth Curry en juillet dernier. Ces arrivées ont permis à l’équipe de Portland d’avoir un effectif plus profond et ainsi de faire du bruit dans la Conférence Ouest malgré les pépins physiques des uns et des autres.

Si les Blazers ne possèdent pas beaucoup de flexibilité aujourd’hui vu leur situation salariale, Neil Olshey a réussi à construire une équipe solide capable de peser à l’Ouest et ça, ça méritait bien une extension. On attend désormais la prolongation de contrat XXXL de Damian Lillard, qui devrait arriver bientôt

Source : ESPN



TRASH TALK NBA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here