Preview Bucks – Raptors, le duel des arrières : Khris Middleton vs Danny Green, drôles de tronches mais sacrés poignets

0
67

Deuxième épisode de notre série de previews poste par poste à l’aube d’une Finale de Conférence Est annoncée, entre deux franchises menées par de sacrés extraterrestres. Mais il y a également quelques humains de sortie, pour preuve cette série de présentations des match-ups à venir, et en second lieu celle entre les arrières. Khris Middleton face à Danny Green, un sniper en pleine bourre face à un sniper plein d’expérience et qui connait la route qui mène à une Finale NBA. Bref, ça va envoyer de la filoche.

Véritables poignets de feu, les deux hommes auront pour mission d’enquiller les buckets comme votre serviteur les enquille au KFC. Pour Middleton ce sera une obligation tant le bonhomme est devenu l’un des leaders de son équipe, alors que l’adresse de Daniel Vert agira davantage comme un facteur X dans cette série. Quoiqu’il en soir les cercles ne seront pas trop emmerdés avec ces deux-là, car ça va envoyer de la ficelle, rien que de la ficelle.

# Khris Middleton

Attention, on parle d’un mec qui est tout simplement en train de réaliser la meilleure saison de sa carrière, couronnée par une première sélection au All-Star Game en février dernier. 18 points, 6 rebonds et 4 passes de moyenne, 19/6/5 à plus de 50% du parking en Playoffs, et un sentiment, surtout, de facilité inversement proportionnel à son faciès un peu disgracieux. Qu’on soit clair, une très grosse moitié des ballons touchés par Khris Middleton se transforment en paniers marqués et on parle du coup du n°2 officiel de ces Bucks millésimés. Ça fait le taf en défense, ça peut prendre des coups de chaud phénoménaux de près comme de loin, et l’homme sera donc à surveiller comme le lait sur le feu par la défense des Raptors. Tiens ça tombe bien, c’est probablement l’homme dont nous allons parler juste en dessous qui sera chargé de sa surveillance, comme la vie est bien faite.

Ses stats face aux Raptors cette saison :

  • 29/10/18 : 14 points à 4/11 au tir, 4 rebonds, 8 assists et 2 steals (Bucks 124, Raptors 109)
  • 09/12/18 : 10 points à 3/9 au tir, 9 rebonds et 5 passes (Bucks 104, Raptors 99)
  • 05/01/19 : 14 points à 6/13 au tir et 9 rebonds (Raptors 123, Bucks 116)
  • 31/01/19 : 18 points à 7/9 au tir, 6 rebonds, 4 passes et 2 steals (Bucks 105, Raptors 92)

# Danny Green

Danny, tu vas avoir du boulot. Car non seulement tu risques d’être chargé de la surveillance rapproché de Christophe Milieu de thon, mais on te demandera également de rentrer tes tirs, condition presque sine qua non pour une bonne tenue de l’attaque de Toronto. Car si on ne dit pas que Danny est le centre du monde chez les Raptors, on dit par contre que lorsque Kawhi soufflera ou ratera quelques tirs… il faudra bien trouver un mec capable de les rentrer, ces foutus tirs. Ce ne sera assurément pas Fred VanVleet, nullos parmi les nullos, et l’adresse de Daniel Vert prendra alors tout son sens en plus de son expérience des grands rendez-vous. On parle d’un mec qui a déjà joué deux finales NBA, et qui en a même remporté une en jouant à l’épque un rôle prépondérant en attaque ET en défense, puisque l’on rappelle que Dan fait partie des meilleurs défenseurs de NBA à son poste, avec des mains toujours bien placées et un certain talent pour mettre de la grosse bâche malgré une relative petite taille.

Ses stats face aux Bucks cette saison :

  • 29/10/18 : 8 point à 3/6 au tir et 5 rebonds (Bucks 124, Raptors 109)
  • 09/12/08 : 8 points à 3/7 au tir, 5 rebonds, 4 passes et 3 blocks (Bucks 104, Raptors 99)
  • 05/01/19 : 12 points à 5/7 au tir et 8 rebonds (Raptors 123, Bucks 116)
  • 31/01/19 : 0 point à 0/4 au tir et 4 rebonds (Bucks 105, Raptors 92)

Du coup, avantage qui ?

Danny Green est un excellent défenseur on l’a dit, mais le mood dans lequel se trouve Khris Middleton nous oblige à lui donner l’avantage dans cette match-up. pas photo entre un mec capable de prendre feu sur un match et un autre qui peut le faire sur toute une série, et la saison jusque-là accomplie par le frère de Pippa est plutôt rassurante quant à ses perfs à venir sur cette Finale de Conférence. Cartons à prévoir, avec ou sans Danny dans les parages.

Voilà pour ce second duel, entre un homme en pleine bourre et un autre qui tentera de le dégonfler un peu. Bon courage Danny, à toi d’assumer Khrissou, et faîtes-nous trembler ces ficelles.



TRASH TALK NBA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here