Pourquoi le peuple haïtien n’est pas satisfait de la démocratie

0
84

Selon une enquête du Pew Research Center, beaucoup de personnes dans le monde ne sont pas satisfaites du fonctionnement de la démocratie. Le mécontentement est lié à des préoccupations concernant l’économie, les droits de l’individu et les élites débranchées de la population. Parmi les principales raisons pour lesquelles les gens ne sont pas satisfaits, notons le fait que la plupart des personnes pensent que les élections apportent peu de changement, que les politiciens sont corrompus et que le système de justice ne traite pas les gens avec équité.

Alors que dans de nombreux pays, les gens sont plus optimistes quant à la manière dont leurs pays protègent la liberté d’expression, offrent des possibilités économiques et garantissent la sécurité publique, mais en Haïti, les deux derniers ne sont pas si vrais. L’insatisfaction des Haïtiens à l’égard de la démocratie est liée à la frustration économique et aux préoccupations concernant la sécurité publique, y compris la corruption. On croit que les élites économiques sont débranchées de la population. Les élites politiques et économiques sont perçues comme corrompues et s’en fichent des citoyens ordinaires. En ce qui concerne la sécurité publique, la violence des gangs, même contre les innocents et les personnes les plus vulnérables, a atteint un niveau alarmant au cours des six derniers mois. Que cela soit vrai ou non, il y a une perception croissante selon laquelle les législateurs et les membres de l’élite économique ont un lien suspect avec les gangs à travers le pays.

La nouvelle
enquête du Pew Research Center montre que les opinions sur la performance des
systèmes démocratiques sont nettement négatives dans de nombreux pays. Les
bouleversements politiques sont présents dans de nombreuses régions du monde
ces dernières années. À l’instar de certains pays, en particulier d’Afrique
subsaharienne, Haïti ne connaît que trop bien le système démocratique
dysfonctionnel. Le pays a eu du mal à mettre en place une démocratie
fonctionnelle au cours des quatre dernières décennies. Certaines personnes vont
jusqu’à envisager une sorte de dictature. Pour distinguer ce que le pays avait
connu avec la dynastie Duvalier, ils appellent dans la rue une dictature
progressiste. Ce n’est pas un hasard si François Nicholas Duvalier, le fils de
l’ancien dictateur et président à vie Jean-Claude Duvalier, est considéré comme
un candidat viable pour l’élection présidentielle de 2022.



HAITI ECONOMIE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here