Le député Jean Marcel Lumérant qualifie d’arbitraire la nomination de Jean Michel Lapin comme Premier ministre – Juno7 Haïti

0
71
Depuis l’annonce de la nomination de Jean Michel Lapin comme Premier ministre en remplacement du notaire Jean Henry Céant, le député Jean Marcel Lumérant ne cesse de dénoncer cet acte du Président Jovenel Moïse qu’il taxe d’immoral.

« Le Premier ministre nommé a fait partie d’un gouvernement qui a été censuré par la Chambre des députés. Ce qui le disqualifie moralement pour devenir Premier ministre », a déclaré ce lundi le député de Grand-Goâve Jean Marcel Lumérant.

Il explique que le gouvernement renvoyé de Jean Henry Céant, dans lequel Jean Michel Lapin faisait office de Ministre de la Culture et de la Communication, n’était pas interpellé sur la base de secteur d’activité mais sur l’ensemble de sa politique générale. En ce sens, souligne l’élu de Grand-Goâve, « la politique culturelle de ce gouvernement menée par le Premier ministre nommé a été également censurée ».

Le député Lumérant estime qu’aucun membre du gouvernement récemment sanctionné n’a les qualités nécessaires d’intégrer une quelconque équipe gouvernementale sans le verdict de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSCCA) sur leur gestion respective.

Cependant, Jean Michel Lapin a fait le dépôt de ses pièces lundi au Sénat puis ce mardi à la Chambre des députés.

N’ayant aucune foi en ses pairs qui font partie de la majorité présidentielle qu’il traite d’aveugles, le député Jean Marcel Lumérant dit n’avoir nul doute à propos du succès de Jean Michel Lapin au niveau de la Chambre basse. « Malè pa mal », lâche-t-il.

Tout en étant perplexe, il dit espérer que Jean Michel Lapin pourra quand-même se servir de sa longue expérience dans l’administration publique au bénéfice de l’intérêt général.

Wadner Voltaire



JUNO7

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here