la course au meilleur rookie de la saison prochaine est bouclée

0
19

Alors celle-là, on ne l’avait pas vu venir… Bon, plus sérieusement, l’annonce tant attendue par toute la NBA est enfin arrivée. Zion Williamson a officialisé qu’il sera bien de la prochaine Draft, dont il devrait être le first pick à 99,9999999%. Au moins. 

On avait pas vu telle hype autour d’un prospect depuis que LeBron faisait son petit show au lycée St Vincent-St Mary. Zion Williamson n’a non pas seulement affolé la saison écoulée de NCAA, mais toute la planète basket ces derniers mois. En même temps, un freak de 2m01 pour 129 kilos, avec une détente de kangourou, et qui se permet en plus d’avoir une rapidité et une agilité de fou furieux pour ce gabarit, vous en connaissez beaucoup, vous ? Même si il n’y a pas eu le titre national à la clé pour Duke, défait par Michigan State en finale régionale, Williamson a, à titre personnel, marché tel le monstre qu’il est sur les parquets universitaires. 22,6 points et 8,9 prises par match, des highlights sauvages en pagaille, une affaire de chaussure craquée plus médiatisée que la plupart des matchs NBA… Le (gros) gamin de 18 ans est déjà une star planétaire. C’est logiquement qu’il a sweepé l’intégralité des récompenses de meilleur joueur de l’année, rejoignant une coquette liste incluant notamment Kevin Durant et Anthony Davis : celle des freshmen ayant été élus meilleur joueur de la saison universitaire. Bref, vous l’avez compris, il se pourrait, que, possiblement, éventuellement, à tout hasard, Zion Williamson soit un énorme crack.

En toute logique, les équipes NBA, en particulier les cancres de la Ligue, avaient la tête qui tournait à l’idée de s’adjuger un tel talent dit générationnel. La course au tanking a rarement eu autant d’enjeu cette année, et avec quatre équipes à moins de 25 victoires, ça s’est plutôt ressenti. A ce petit jeu, les Knicks, pire bilan de la saison, ont même essayé de ressortir les vieilles combines du placard en prévision de la Lottery. Avec tout le monde au taquet, il ne manquait plus qu’une chose, qui était davantage un secret de polichinelle qu’autre chose, et hier soir la nouvelle tomba, de la bouche du principal intéressé via une vidéo sur son compte Instagram.

« Je voulais simplement dire merci pour avoir fait de cette saison la meilleure année de ma vie. […] En grandissant en Caroline du Nord, je ne pouvais pas m’imaginer un jour jouer pour Coach K, jouer pour Duke, ni m’imaginer ce que ce serait d’être drafté. Je vais donc poursuivre la prochaine étape en me déclarant officiellement pour la Draft 2019, merci. »

Et bien voilà, la bombe est désormais lâchée, est on connait quelques GM qui doivent actuellement être en nage comme jamais. Zion les rend folles. Rendez-vous à la Lottery le 14 mai prochain pour connaître le champion NBA 2019-20. Bon, peut-être qu’on abuse un peu beaucoup. Ou alors peut-être que…

Sources texte : ESPN/Instagram



TRASH TALK NBA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here