déchirure du quadriceps gauche et probable fin de saison, la poisse !

0
77

DeMarcus Cousins est décidément maudit. Le pivot des Warriors, qui n’avait jamais connu les Playoffs avant cette saison, s’est blessé sérieusement au quadriceps la nuit dernière et ne reviendra probablement pas lors de la postseason. Il aura à peine eu le temps d’y goûter pendant un match et quatre minutes. Dur !

Pas de Boogie-woogie en postseason, ce mauvais jeu de mot décrit parfaitement la carrière de DeMarcus Cousins jusqu’à maintenant. Avoir 28 piges, être dans la ligue depuis neuf ans en étant l’un des trois meilleurs pivots et n’avoir que 25 minutes de Playoffs au compteur, c’est une ineptie quand même assez incroyable. A titre d’information, le rookie des Clippers Landry Shamet en a deux fois plus, c’est juste aberrant. La poisse de DMC est incroyable, sa carrière n’avait même pas encore commencé qu’il avait déjà subi une tuile qui le privera de joutes de fin de saison pendant sept ans : il a été drafté par les Kings. Difficile de faire pire mais la malchance va le poursuivre. L’année dernière, lors de sa première saison complète avec les Pelicans, il a démarré sur un rythme de MVP, était en route pour amener New Orleans dans le top 8 de l’Ouest tout en allant décrocher un énorme contrat à la fin de la saison et puis patatra, rupture du tendon d’Achille. De ce fait, à l’intersaison, aucune équipe n’était disposée à lui offrir un gros contrat selon ses dires et il a pris alors une décision très critiquée, signer pour un an et presque rien aux Warriors pour se remettre en jambes tranquillement et s’assurer enfin des matchs de postseason, et potentiellement une bague. Il revenait bien avec Golden State, posait quelques cartons susceptibles d’attirer un bon salaire pour la saison prochaine, découvrait à peine la période la plus excitante de la saison en NBA et cette fois, il a été victime d’une déchirure au quadriceps gauche qui devrait le priver du reste des Playoffs. Absolument terrible.

De ce fait, plusieurs questions se posent. Quid de son avenir ? Quid de la fin de saison des Warriors ? Quid de beaucoup de choses alors reprenons dans l’ordre. Son avenir est encore plus incertain désormais. Lui qui avait signé à Golden State pour un one shot à la base devait s’assurer une meilleure fiche de paie l’année prochaine et aller dans une équipe compétitive, c’était le plan. Maintenant qui sera prêt à mettre de l’argent sur la table pour un joueur qui s’est fait deux grosses blessures en deux ans et qui semble maudit ? Que voudra faire le double champion en titre avec son pivot ? Est-ce que Boogie voudra rester à Golden State pour essayer de rebondir encore une fois et remporter un vrai titre ? Car oui, certes il sera titré en cas de victoire des Guerriers de la baie d’Oakland cette année, mais il aura un goût très amer en bouche et un immense sentiment d’inachevé. Mais pour cela, il faudrait déjà que les Warriors s’imposent. On vous voit venir, oui ils gagnaient sans lui, oui il reste quatre joueurs étoilés dans le cinq de départ et cette équipe est un modèle d’adaptabilité. Mais perdre un joueur du calibre du Cousins, qui avait pris une certaine importance dans le système Golden State au cours de la saison, c’est forcément compliqué. Des automatismes seront là évidemment car les Warriors se connaissent par cœur mais ça reste un événement perturbant et ça, ce n’est pas idéal en Playoffs, surtout qu’il y a une éventuelle demi-finale de Conférence face aux dangereux Rockets à jouer. Kevon Looney, Andrew Bogut ou encore Jordan Bell devront assurer très vite pour faire oublier le numéro 0.

Terrible nouvelle pour tout fan de NBA. Une telle poisse ne peut faire plaisir à aucun amoureux du sport. DeMarcus est chiant, prend des décisions discutables mais il est valeureux et mérite de s’amuser sur un parquet en mai un jour.

Source : Twitter/Shams Charania



TRASH TALK NBA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here