Tirs nourris à Cité Soleil et la Saline, zones impraticables –

0
331

La situation reste tendue ce lundi matin à Cité Soleil et à La Saline. De nombreux citoyens sont pris en otage chez eux, ne pouvant pas quitter leur domicile en raison des tirs sporadiques qui rétentissent dans ces zones. Au commissariat de police de Cité Soleil, et le quartier général de l’unité départementale de Maintien d’Ordre (UDMO), quoique n’étant pas attaqués, les agents n’osent pas pointer le bout de leur nez à l’extérieur.

Cité Soleil, le 15 avril 2019. C’est un retentissant cri d’alarme qu’ont lancé ce lundi matin, à l’émission « La vie dans la ville » sur Radio Méga Star, de nombreux citoyens vivant à Cité Soleil.

Ils font état de tirs sporadiques d’armes automatiques entendus toute la nuit jusqu’à ce matin. Ce qui paralyse complètement les activités dans ce grand bidonvile notamment au niveau de la Saline, du Carrefour de l’aviation, ou encore non loin de la maternité Isaie Jeanty communément appelée hôpital Chancerelle pratiquement vidé de son personnel médical et de ses patients.

Les policiers de l’unité départementale de maintien d’ordre dont leur base se trouve à Cité soleil et qui ont achevé leur service, sont eux aussi obligés de se terrer au commissariat.

« Nous ne sommes pas attaqués mais ne pouvons pas sortir et nous n’avons pas d’ordre non plus de leur faire face », a affirmé un auditeur se présentant comme un policier de l’UDMO.

Après trois ans d’accalmie, la violence a repris ses droits à Cité Soleil, autrefois réputée « zone de non droit ».

Plusieurs appels ont été lancés notamment par des élus dont le maire et le député de Cité Soleil pour tenter, jusqu’ici en vain, de faire taire les armes.

Vant Bèf Info

VANT BEF INFO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here