Michael Geilenfeld fondateur de l’orphelinat « Hearts with Haïti » arrêté en RD – Rezo Nòdwès

0
114

Le colonel Frank Félix Durán Mejía, porte-parole de la police nationale dominicaine, a confirmé samedi l’arrestation de Michael Geilenfeld. Le présumé prédateur sexuel aurait abusé 7 garçons qui, aujourd’hui devenus hommes, ont porté plainte contre lui.
Une organisation formée d’anciennes victimes d’abus sexuels de la part de ce « bon samaritain« , a déclaré vendredi que Geilenfeld s’était échappé en République dominicaine pour éviter d’être arrêté et poursuivi en Haïti alors qu’il lui était interdit en 2015 de laisser le pays

Santo Domingo, lundi 15 avril 2019 ((rezonodwes.com))– « L’ONG Hearts With Haïti aurait versé des pots de vin pour corrompre le 29 avril 2015, un fonctionnaire de la justice haïtienne et le porter à renoncer aux charges qui pesaient contre Mr. Geilenfeld et de le libérer séance tenante, sans consulter le Chef du Parquet » a rapporté Cyrus Sibert, de Réseau Citadelle, le 12 mai 2015. 

Michael Geilenfeld qui est un citoyen un américain, fondateur de l’orphelinat « Hearts with Haïti » a été arrêté le week-end dernier en République dominicaine sous l’accusation « d’abus sexuels sur des enfants (garçonnets) dont il avait la charge« . C’est presque 4 ans en cavale qui s’arrête.

Toutefois, la police dominicaine n’a pas précisé s’il avait été inculpé et non plus, n’a pas fourmi de détails sur une éventuelle extradition de l’accusé vers les Etats-Unis ou vers Haïti, pays au système de justice très décrié en 2019.

Selon les informations rapportées par la presse dominicaine, sept hommes l’ont accusé d’avoir abusé sexuellement d’eux alors qu’ils étaient enfants et habitaient son orphelinat.

Geilenfeld qui a toujours nié les accusations, a affirmé que « ces allégations ont ruiné sa réputation et ont coûté des millions de dollars en dons à l’association caritative Hearts with Haiti.« 

Rappelons que M. Geilenfeld qui a passé 237 jours en prison, a été libéré en avril 2015 par la justice haïtienne trouvant elle-même après scandaleuse cette décision unilatérale d’un juge du Parquet de Port-au-Prince qui a été mis en disponibilité sans solde. Par la suite, l’appel de la décision libérant Mr. Michael Geilenfeld a été interjeté et le présumé accusé s’était vu interdire de quitter le pays.



REZO NODWES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here