Foot- D2- 1ere J.:: Les guerriers tombent face à l’Aigle Noir !

0
69

Par Douby Jean

L’AS Sud-Est a débute les hostilités des la première période par l’intermédiaire de Wolf Édouard Jean mais incapable de gérer l’avantage au tableau d’affichage, elle fut malmenée (1-3) ce dimanche au stadium Jacques Khawly dans le cadre de la première journée du championnat national de deuxième division, zone sud I.

Pour son retour en D2, le navire de L’AS Sud-Est n’a pas pu résister aux vagues de l’Aigle Noir. Dans un stadium Jacques Khawly à moitié rempli, les hommes d’Andrice Wilner Laurent ont connu une bonne entame de match tout en essayant de contrôler le cuir pour créer le danger dans le camp adverse et ce n’est qu’à la 27e minute de jeu que le jeune Wolf Edouard Jean a touché le fond de la cible des visiteurs sur un coup-franc magistralement botté. Depuis lors, les protégés de Chery Pierre ont essaye de sortir de leur cage mais le rideau défensif de l’AS Sud-Est composé de Lafond Jean Albert et de Badio était infranchissable. En somme, ASSE rentra aux vestiaires avec l’avantage (1-0).

De retour, les hommes de l’Aigle Noir ont quasiment augmenté l’intensité. Ayant bénéficié d’un bon coup-franc, Pierre Lens ne s’est pas fait prier pour envoyer la balle au fond des filets (57e). À mesure que les coéquipiers de Benderlin Beaubrun pesaient sur l’accélérateur c’est à mesure que les Jacméliens résistaient aux assauts de ces derniers avant de sombrer à la 65e minute de jeu, quand Alfred Peterson corsa l’addition pour son équipe. Après avoir tout tenté pour trouver le but de l’égalisation, la bande à Andrice Wilner Laurent a fini par plier quant Schneider Murat planta un troisième but dans la partie pour les siens (90+5). Au coup de sifflet final, ASSE s’incline (1-3).

Si les guerriers de la petite batterie ont raté leur entrée en matière, l’autre ambassadeur de la cité de René Dépestre dans cette compétition, le Victoria, est allé prendre un bon point du côté de Source Matelas en accrochant les locaux (2-2).




HAITI TEMPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here