La somme astronomique générée par la nouvelle salle des Warriors

0
47

Inaugurée le 5 octobre prochain côté basket, la nouvelle salle des Warriors ne pouvait pas mieux tomber tant la franchise californienne cartonne d’un côté sportif. Le président de la franchise a fait le point et les revenus affolent déjà les compteurs.

Que les fans des Warriors profitent de l’Oracle Arena, cette salle historique, où la franchise y a connu beaucoup de bonheur, va bientôt laisser sa place au Chase Center. Cette enceinte sera inaugurée le 6 septembre prochain par le groupe « Metallica ». Pour le basket, il faut patienter au 5 octobre pour assister à une jolie affiche d’exhibition entre les Lakers et les Warriors.

Les dirigeants des Dubs ont tout prévu puisque la salle ne servira pas qu’au basket. Ils espèrent ainsi accueillir environ 200 événements par an, ce qui veut dire que la franchise va s’en mettre plein les poches dans les années à venir.

A lire également : Le magnifique discours de Tony Parker pour Manu Ginobili

La salle a beau être encore en construction, le plus gros du marketing semble être déjà effectué. De nombreux contrats sont déjà signés et les Warriors sont déjà assurés de pas mal de revenus. Vous souhaitez des chiffres ? C’est Rick Welts, le président, qui en dit plus lorsqu’on lui demande où en sont les revenus du Chase Center :

Nous sommes en très bonne position. Nous allons ouvrir la salle avec quelque chose comme 2 milliards de dollars de revenus avec les contrats, ce qui je pense est pour un stade un record, du moins jusqu’à maintenant.

C’est le moment parfait, le marché est parfait. La Baie est en feu. D’un point de vue économique, il ne pourrait pas y avoir de meilleur moment et de ville où construire cette arène.

Deux milliards de dollars à date, c’est deux fois plus que prévu par les dirigeants au départ. Une somme astronomique qui permet de comprendre pourquoi Joe Lacob, le propriétaire, affirmait que les Warriors dépenseraient tout l’argent nécessaire cet été pour ses joueurs.

Le business ne s’est jamais mieux porté chez les Warriors. Comme quoi, il n’y a pas que sur le parquet que la franchise est bien gérée.

Mais aussi : Frayeur à la cheville pour Giannis Antetokounmpo

A propos de l’auteur



PARLONS BASKET

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here