Tim Hardaway Sr dévoile son meilleur dribbleur all-time

0
34

Qui est le meilleur dribbleur de la ligue ? Une question épineuse à laquelle Tim Hardaway, une référence du crossover, s’est frotté. Et sa réponse peut paraitre assez surprenante.

La ligue actuelle compte énormément de bons manieurs de ballon, et les franchises laissent de plus en plus les meneurs créer balle en main. Un à qui cette tendance plaît, c’est Tim Hardaway Sr, « handler » par excellence. Le petit meneur d’un mètre 83, entré dans la ligue en 1989 après avoir été drafté en 14ème position par les Warriors de Golden State, a notamment formé le mythique Run RMC avec Mitch Richmond et Chris Mullin.

Son impact dans la ligue a été quasiment immédiat : 23.4 points et 10 passes décisives de moyenne dès sa troisième saison. Le meneur de poche explosif révolutionne la ligue avec un move que tous les joueurs utilisent actuellement : le crossover ou le killer crossover dans le cas de Tim. Un mouvement létal qui a inspiré tous les plus grands manieurs de ballons dans le futur. On vous laisse juge de l’efficacité du move et du handle de Hardaway :

A lire également : Stephen Curry dévoile ses 3 meilleurs dribbleurs all-time

Le bonhomme est donc bien placé pour juger les ball handlers actuels en tant que pionnier du crossover et des dribbles spectaculaires. A première vue, on pense à des joueurs joueurs comme Stephen Curry ou Kyrie Irving au moment de tenter de prédire le favori de Tim, mais dans une récente interview accordée à Hoops Hype, le meneur des années 90 ne désigne aucun des deux comme son héritier légitime. Il penche plutôt pour Kemba Walker :

« Si je devais choisir quelqu’un maintenant, je choisirais Kemba Walker. Il a le même jeu que moi. Il n’exagère pas. Quand je dis qu’il n’exagère pas, ce que je veux dire, c’est qu’il ne crosse pas quelqu’un et qu’il n’essaie pas de le crosser de nouveau. Il va faire un move et passer à côté de toi. C’est comme ça qu’on m’a appris. Faire un mouvement qui crée une séparation avec le défenseur et ensuite allez attaquer le panier. Quand vous commencez à faire trop de dribbles sur une possession, vous vous fatiguez trop. Ce n’est pas nécessaire. Il suffit de créer la séparation et d’attaquer le panier. C’est ce que fait Kemba. »

Kemba Walker réalise une excellente saison, emmenant ses Hornets aux portes de playoffs. Avec ses 25.2 points et 5.9 passes de moyenne, le meneur, titulaire du dernier All-Star Game, réalise la meilleure saison de sa carrière, en attendant un été qui pourrait être bouillant.

Kemba Walker, le Tim Hardaway moderne ? En tout cas, c’est celui qui a popularisé le crossover en NBA qui le dit.

Mais aussi : Quand Devin Booker prédit sa performance à un fan

A propos de l’auteur



PARLONS BASKET

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here