Foot- Sélection: Marc Collat “Je ne connais aucun autre portier meilleur que Johny Placide.”

0
135

Par AZ

Dans une longue interview accordée à Davidson Saint-Fort pour télévision Caraïbes, Marc Collat a valorisé la prestation de Johny Placide avec l’équipe haïtienne contre Cuba (2-1) au tour préliminaire de la Ligue des Nations de la CONCACAF. Le coach national s’est dit admiratif de l’ancien portier du Stade de Reims et croit qu’aucun autre gardien haïtien n’est aussi bon comme lui.

Contrairement aux critiques faites souvent à Johny Placide qui est capable du bon comme du pire et qui ne devrait pas être à la cage de la sélection haïtienne étant donné qu’il n’a aucun club actuellement, le coach national, lui, n’a pas tari d’éloges à l’égard de son dernier rempart et capitaine du onze national en faisant savoir qu’il ne connaisse aucun autre gardien haitien à présent qui est meilleur comme lui.

Placide a démontré le contraire, il a été très bon dans le match et n’a pas été fautif sur le but encaissé contre Cuba. J’ai eu à un moment l’idée de peut-être ne pas le titulariser parce que, effectivement, il n’a pas de club, mais j’ai été très rassuré d’abord par son professionalisme d’ailleurs il est venu en Haïti une semaine avant la rencontre pour s’entrainer avec le coach des gardiens, Sebastien Maté. Je l’ai vu à l’oeuvre, j’ai vu sa motivation, j’ai vu son investissement au niveau du groupe et n’oubliez pas non plus qu’il est le capitaine de l’équipe. Au moment de faire la composition de l’équipe, je n’ai pas hésité un seul instant comme je n’hésiterai pas une seule seconde quand on aura eu les prochains matchs puisque d’ici là, on aura eu des rencontres amicales et un stage qui permettra aux portier de s’illustrer. Donc, aujourd’hui, il n’y a pas de gardiens que je connaisse qui sont sélectionnables et qui sont meilleurs que Placide. Pour l’instant, la question concernant l’ancien du Stade de Reims ne doit pas se poser”, a clarifié Collat.

A propos de l’attente de certains de voir jouer l’autre denier rempart haïtien, Josué Duverger afin de prendre de galons et utile la sélection haïtienne à l’avenir même si son cas n’est pas différent à celui de Johny Placide tenant compte qu’il ne dispute aucun match dans son club portugais, le Vitoria Setubal, Marc Collat a demandé à son jeune portier de 20 ans et aux observateurs un peu de patience et que l’heure de Duverger viendra un jour.

“Josué est un très bon gardien, il a d’avenir et n’a que 20 ans. Le faire jouer pour sa première sélection dans un match international avec aussi une grande importance n’était pas évident. Donc, cela n’a pas été un service à lui rendre dans un match avec autant de pression, il le sait. Je lui ai parlé, il apprend beaucoup au contact de Johny Placide. Son heure viendra, mais elle n’a pas encore sonné.”

Des louanges qui feront du bien à Johny Placide, en situation difficile vu qu’il est toujours à la recherche d’un club afin de déposer ses valises.




HAITI TEMPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here