Démis de ses fonctions au parlement, Guaidó rejette la sanction du Contrôleur vénézuélien – Rezo Nòdwès

0
46

Juan Guaido a rejeté jeudi la sanction d’inéligibilité de 15 ans décidée par le Contrôleur général de la République Bolivarienne du Venezuela, Elvis Amoroso, affirmant que ce dernier était illégitime

Jeudi 28 mars 2019 ((rezonodwes.com))– Après l’annonce du contrôleur vénézuélien, le déclarant inhabile à exercer une fonction élective pour 15 ans, le président autoproclamé, Juan Guaidó, a rejeté la sanction prise par le Tribunal des Comptes et a déclaré qu’Elvis Amoroso « n’est pas le contrôleur », car il n’a pas été nommé par le parlement vénézuélien

« Le Parlement légitime est le seul ayant le pouvoir de désigner un contrôleur », a déclaré Juan Guaido, rappelant qu’Elvis Amoroso avait été nommé à ce poste par l’Assemblée constituante.

Peu après la déclaration de M. Amoroso, Juan Guaido, qui est de fait révoqué de son poste de chef du parlement, s’est engagé à poursuivre les manifestations dans la rue.

Un peu plus tot, en effet, Guaido avait appelé ses partisans à de nouvelles manifestations samedi dans tout le pays pour protester contre la défaillance des services publics.



REZO NODWES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here