Damian Lillard annonce, les Blazers n’ont pas l’intention de lâcher après le choc Nurkic

0
43

La nuit prochaine, du côté de Chicago, les Blazers vont retrouver les parquets pour la première fois depuis la terrible blessure de Jusuf Nurkic lundi. Forcément traumatisés, Damian Lillard et ses copains n’ont cependant pas l’intention de rester dans une position de victime.

On a encore les images en tête. On ne veut plus y penser, mais on n’arrive pas vraiment à passer à autre chose. Deux jours après l’horrible blessure du pivot Jusuf Nurkic, on est toujours sous le choc. On a vécu ça avec Gordon Hayward et Paul George et à chaque fois, on a du mal à s’en remettre. Alors imaginez à quel point ça doit être dur pour les joueurs de Portland en ce moment, qui viennent de perdre non seulement l’un des piliers du collectif mais aussi un mec apprécié de tous dans le vestiaire, et notamment Damian Lillard. Le sniper des Blazers, qui avait déjà été témoin de la blessure de George lors du scrimmage de Team USA à Las Vegas en 2014, a développé une relation spéciale avec The Bosnian Beast depuis l’arrivée de ce dernier en février 2017 et a donc été particulièrement touché par cette tragédie basketballistique. Mais en tant que leader de l’équipe, Dame Dolla sait qu’il ne peut pas se laisser abattre. Et de toute manière, ce n’est pas du tout dans le caractère du kid d’Oakland. L’adversité, il connaît. Mieux, il fait partie de ces mecs qui se surpassent quand les choses deviennent difficiles. Et là, on peut dire qu’il est servi. Du coup, Lillard n’a pas du tout l’intention de lâcher prise, même si cette blessure est forcément très difficile à digérer. Via The Athletic, Dame a clairement fait savoir qu’il fallait aller de l’avant.

« On doit continuer à avancer et faire le job. C’est tout ce qu’on peut faire. On n’a pas le temps pour s’apitoyer sur notre sort. On doit s’endurcir. »

Qu’est-ce que ça veut dire concrètement ? Ça veut dire responsabiliser ses coéquipiers qui vont avoir plus d’opportunités, comme c’était déjà le cas avec C.J. McCollum, absent depuis une dizaine de jours.

« Les gars ont élevé leur niveau de jeu avec l’absence de C.J.. Maintenant, Nurk sera absent, et Zach (Collins) va devoir jouer plus. Meyers (Leonard) va devoir jouer plus. Enes (Kanter) va devoir jouer plus. Chacun peut apporter des choses par-ci par-là, et ensemble il faudra que ça compense ce qui nous manque. On doit avoir confiance sur leur fait qu’ils peuvent y arriver. »

Le message est passé. Oui, la blessure de Jusuf Nurkic est quelque chose de terrible. Oui, il va beaucoup manquer car on parle quand même d’un intérieur qui réalisait sa meilleure saison en carrière avec des moyennes de 15,6 points, 10,4 rebonds, 3,2 passes décisives et 1,4 contre. Mais c’est désormais le moment de faire plus pour combler cette grosse perte, un peu comme avec C.J. McCollum. Depuis que l’arrière s’est blessé face aux Spurs, les Blazers ont remporté l’ensemble de leurs matchs grâce évidemment à un superbe Lillard, que ce soit dans le scoring ou dans le playmaking, mais aussi la contribution de plusieurs role players. Résultat, un parfait quatre sur quatre à domicile face à Indiana, Dallas, Detroit et Brooklyn. Les hommes de Terry Stotts peuvent-ils enchaîner lors du prochain road-trip et bien finir la saison régulière afin de terminer peut-être sur le podium de l’Ouest ? Ça s’annonce compliqué, surtout que McCollum pourrait rater les neuf derniers matchs, mais il ne faut pas sous-estimer le caractère de cette belle équipe de Portland.

Ne comptez pas sur les Blazers pour baisser la tête à cause de la blessure de Jusuf Nurkic. A l’image de leur leader Damian Lillard, ils vont continuer à se battre malgré l’adversité afin d’aller le plus loin possible. 

Source texte : The Athletic



TRASH TALK NBA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here