Attention, DJ Kémissa connait ses doigts aussi bien que ses droits ! |

0
42

Partagée entre deux vies, le droit et le disc-Jockey, Kémissa Trécile fait tout pour ne pas perdre ses repères de citoyenne engagée. Elle veut venir à la rescousse des femmes haïtiennes à court de modèle et en manque d’estime de soi. Le 8 mars dernier, elle lance sa propre initiative , «Attention, Je connais mes doigts», comme un acte solennel pour changer la donne et inciter les femmes à s’affirmer.

« En tant que DJ, j’ai eu le privilège d’avoir un spotlight sur moi», reconnaît fièrement Kémissa. J’ai toujours ressenti qu’avec cette attention, venait une responsabilité. Celle d’orienter la jeunesse». Ce qui explique la décision de cette femme qui s’engage pour la préservation de l’environnement et aussi, une activiste pour l’atomisation des femmes. Kémissa décide de mettre l’emphase sur les stigmatisations que subissent les femmes haïtiennes. « La société haïtienne est une société machiste si je repète les sociologues. Les femmes, tant au niveau professionnel et au niveau social, tardent encore à trouver leur place », relate-t-elle. La juriste veut dire halte là, à travers son initiative, « Attention, je connais mes doigts ».

Ses deux vies, bien entendu, se rencontrent en toute complicité à travers ce projet. En tant que juriste, bien sûr, elle connait ses droits. Et en tant que DJ, aux platines, Kémissa clame haut et fort, « je connais mes doigts ». Elle profite de ce jeu de mot pour porter une attention soutenue et un œil critique sur les challenges, les difficultés auxquels font face les femmes dans le business.

En phase de marketing, DJ Kémissa se fait ambassadrice de son projet. Elle s’active auprès d’autres femmes influentes, entreprend des tournées médiatiques et prend connaissance du terrain. « Je veux dédier le plus que possible ma plateforme à prôner l’exemple, soit à travers mes choix de musiques ou mon comportement sur scène», prévient-elle.

Kémissa n’exclut en rien le fait que son projet soit pro féministe. Au contraire, elle assume : « Être féministe n’a rien de péjoratif. Il y a plusieurs étapes et démarches qu’on peut entreprendre en tant que féministe. En voulant que ma voix fasse écho pour toutes les femmes, je peux dire que oui c’est une démarche féministe parmi tant d’autres». La juriste veut orienter les femmes à s’affirmer et à croire en leur talent dans quel que soit le domaine.

DJ Kémissa est actuellement dans le nord du pays en quête de jeunes influents pour implémenter son projet durant le mois d’Avril. L’idée, c’est de couvrir tout le territoire national et d’influencer le plus de femmes que possible. Elle est ouverte à toute organisation et association qui aimeraient lui prêter main forte dans cette noble initiative.

© Tous droits réservés – Groupe MagHaiti 2019

Comments


Nombre de vues:
40



MAG HAITI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here