Gold Cup 2019: Marc Collat, “ On préférait être aux Etats-Unis.”

0
111

Par AZ

Après s’être imposé 2-1 au stade Sylvio Cator face à Cuba, dimanche, lors du dernier match de la Ligue des Nations de la CONCACAF, l’entraineur de la sélection haïtienne, Marc Collat a savouré la performance de son équipe en conférence de presse. Il a expliqué être satisfait du match des Grenadiers qu’il estime logique et a donné sa préférence concernant les 3 pfays organisateurs de la Gold Cup de 2019.

Haïti est revenu si forte sur la scène de la zone CONCACAF après 2 ans sans aucune compétition du à son élimination cauchemardesque contre le Nicaragua (0-3). Les Grenadiers, pour redorer le blason, ont empoché deux billets donnant accès aux deux plus grosses éditions de la zone, la Gold Cup et la Ligue des Nations, après un parcours sans faute au tour préliminaire de la Ligue des nations de la CONCACAF.

4 victoires en autant de match dont celle hyper importante contre Cuba, la première sur le sol de l’empereur Jacques 1er, qui a propulsé l’équipe nationale à la tête du classement du tour préliminaire de la Ligue des Nations de la zone devant le Canada grâce à une supériorité de but de l’attaque. L’entraineur national, Marc Collata été satisfait de la performance de ses poulains et a analysé la renco

ntre.

« Ca été un match très compliqué et très difficile. Tout d’abord, je voudrais féliciter l’adversaire parce que pour faire un bon match, il faut être deux et Cuba a été très coriace, nous a posé beaucoup de problèmes, félicitations aux cubains ! Maintenant, on avait un objectif avant cette compétition de la Ligue des Nations et c’était de gagner nos 4 rencontres. On a été au bout de notre rêve et on a gagné nos 4 matchs parfois dans la douleur et c’était le cas du duel contre Cuba en raison des remplacements qui n’étaient pas prévus à cause des blessures et qui m’ont obligé à revoir mon effectif. Sur l’ensemble du match, c’est tout à logique même si dans la douleur. J’ai félicité les joueurs et je crois que ce genre de rivalité va nous faire encore progresser vers la Gold Cup. »

Interrogé sur sa préférence à la nouvelle formule de la CONCACAF de faire jouer la Gold Cup aux trois pays distincts : USA, Costa Rica et autre de la Caraibe à déterminer bientôt, le natif de 68 ans de Fort-de-France s’est opté pour les Etats-Unis et s’est justifié son choix en ouvrant la porte à n’importe quel lieu qu’Haïti aura à hériter pour le déroulement de la phase de groupe de la 25e édition de la Gold Cup.

« A présent, on aimerait savoir dans quelle poule on va être pour l’édition de la Gold Cup. Bon ! On préférait être aux Etats-Unis puisque c’est là qu’on veut faire un stage donc, on y sera avec possibilité d’y rester. Mais, si on doit aller pour disputer le premier tour, on ira aussi. Ce que je sais, on termine à la première place du classement de la Ligue des nations, on va faire partie du deuxième chapeau, ça c’est une satisfaction et ça peut nous permettre encore une fois si le tirage est bon d’avoir un espoir de passer en quart de finale. »

Marc Collat depuis son retour, a négocié 7 matchs pour 5 victoires, un nul et une défaite.




HAITI TEMPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here