Beethova Obas, 3 concerts à FOKAL pour ses 30 ans de carrière ! – Rezo Nòdwès

0
38

Beethova Obas, né en 1964 en Haïti, est un guitariste et chanteur haïtien. Son prénom « Beethova » est une référence à Beethoven. Chanteur engagé, il remporte en 1988 le concours Découvertes RFI, dont le président est Manu Dibango. Beethova Obas participe à l’album «Matebis» avec le martiniquais Paulo Rosine et son groupe Malavoi

Mardi 26 mars 2019 ((rezonodwes.com))– Beethova Obas célèbre cette année ses trente ans de carrière avec trois concerts à Fokal. Le premier aura lieu le jeudi 28 mars à 6 h PM, il sera suivi de deux autres au mois d’octobre prochain.

Apparu sur la scène musicale haïtienne au début des années 90, Beethova Obas est considéré comme un des auteurs-compositeurs les plus doués et les plus inspirés de sa génération. Né en 1964 sous le régime dictatorial de François Duvalier, il est le fils du peintre Charles Obas, disparu sous la dictature. Cet événement ayant forgé sa conscience, explique à lui seul le titre de son premier album « Le chant de liberté ».

Très curieux de toutes les musiques haïtiennes, mais aussi de jazz, Beethova Obas se fait d’abord un nom en tant qu’auteur-compositeur. Il est aussi très proche du courant contestataire « rasin ». En 1987, il collabore avec la chanteuse Emeline Michel pour laquelle il écrit le titre à succès « Plezi mize ». Puis, c’est son jeune frère Emmanuel qui remporte le concours « Konkou Mizik » avec le titre « Lage L ».

En décembre 87, Manno Charlemagne sort de chez lui pour aller enregistrer un titre de Noël un tantinet critique pour le pouvoir en place, « Nwèl Anmè ». Des hommes armés lui tirent dessus sur le pas de sa porte le blessant grièvement. Beethova le remplace alors au pied levé. C’est un énorme succès. L’année suivante, il est élu Meilleur Jeune Chanteur par le jury du concours Découverte RFI.

Beethova Obas suit ensuite le groupe antillais Malavoi dans une triomphale tournée en France et dans les Antilles. Son duo avec Malavoi l’introduit sur la scène world music international et lui permet de produire son deuxième album : « Si ». La critique et le public sont emballés par la douceur de la voix, la finesse des compositions et la beauté des mélodies. Une vraie carrière internationale commence. S’ensuivent tout au long de sa carrière jalonnée de succès de plusieurs albums.

Entre blues, jazz créole et danses aux senteurs brésiliennes, sans oublier les rythmes haïtiens, il a inventé un style de musique dont lui seul a le secret. Artiste engagé, il écrit des chansons dans lesquelles il utilise des termes et des expressions populaires qui servent en fait à donner le change à un quotidien médiocre et sans espoir et l’amère réalité de la vie qui n’est jamais occultée. S’intéressant tant au maniement du langage qu’aux questions idéologiques, Beethova Obas, conscience de son temps, parle au nom des gens simples et sans paroles. Il critique les hommes politiques et leurs actes, regrette la situation désespérante dans laquelle se trouve son pays, dénonce les combines fratricides, la misère, le chômage, l’état lamentable de notre environnement…

Jeudi 28 mars 2019 – 6 H PM

Salle-Fokal Unesco

Entrée libre dans la limite des 130 places disponibles

Tickets numérotés distribués à la barrière de Fokal à partir de 5 H PM



REZO NODWES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here