Vant Bèf Info Panique devant les locaux du Service national de gestion des résidus solides –

0
78

Des employés du Service national de gestion des résidus solides (SNGRS) ont bloqué l’entrée principale de l’institution pour exiger le paiement de plusieurs mois d’arriérés de salaire.

Port-au-Prince, le 25 mars 2019.- Une situation de panique règne actuellement (8:00 a.m.), devant les locaux du Service national de gestion des résidus solides (SNGRS) pour exiger le paiement de plusieurs mois d’arriérés de salaire.

Vue partielle de la situation près des locaux du SNGRS, sur la route menant à Petite Place Cazeau (photo VBI)

Les protestataires ont dressé des barricades avec des poubelles, des pneus enflammés ainsi que des ordures devant la barrière principale de l’institution pour faire passer leurs revendications.

La circulation est paralysée par cette situation. Les conducteurs qui empruntent cette artère sont obligés de s’arranger pour contourner les obstacles. Cependant, les piétions circulent dans la zone en toute quiétude.

Aussi, faut-il rappeler que cette situation se déroulait dans la zone depuis la semaine dernière et les responsables de l’institution n’ont pas encore réagi face à cette situation.

Vant bèf info (VBI)

VANT BEF INFO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here