Vant Bèf Info Des manifestations prévues pour le 29 mars 2019, l’opposition se mobilise… –

0
49

Le « Secteur démocratique et populaire » de l’opposition a rencontré, au cours du weekend, différents embranchements de cette organisation évoluant tant à Port-au-Prince que dans les villes de provinces. Des représentants de certains partis politiques ont été consultés. L’objectif de ces rencontres est de « mieux préparer la relance de la mobilisation annoncée pour le 29 mars 2019 ».

Port-au-Prince, le 24 mars 2019.- Des représentants du secteur dit démocratique et populaire de l’opposition ont rencontré, le samedi 23 mars, d’autres membres de cette même structure politique se trouvant dans la Capitale haïtienne. Ce, dans le cadre des préparatifs visant à relancer la mobilisation contre le pouvoir en place, à partir du 29 mars 2019.

Vue partielle de l’une des rencontres réalisées par le secteur dit démocratique et populaire

« Les objectifs du Secteur démocratique et populaire sont : réclamer le démission du président, Jovenel Moise, réaliser le procès PetroCaribe et organiser la conférence nationale haïtienne souveraine », a déclaré l’un des porte-paroles dudit secteur Me André Michel qui a précisé que la réalisation de ces objectifs favorisera « l’émergence d’un nouveau projet de société au profit de la population haïtienne ».

L’homme de loi a, en outre, souligné que les « dirigeants de l’opposition se sont entretenus, le 14 mars 2019, avec les membres du directoire du parti politique « Ayiti an aksyon » (AAA). Les responsables de partis se sont « engagés à travailler conjointement en faveur de la réussite de la journée de mobilisation du 29 mars », a précisé Me André Michel.

Selon ce dernier, le 15 mars 2019, les membres du « secteur démocratique et populaire » avaient rencontré des militants politiques à l’Arcahaie. Ils ont discuté, le 16 mars, avec leurs membres présents dans le département du Sud’Est », a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, Me André Michel a déclaré que le député de Cabaret (Ouest), Joseph Manès Louis, élu sous la bannière du parti politique « Fanmi lavalas », avait rencontré, le 22 mars, des leaders d’organisations de base au niveau de sa circonscription.

D’autres rencontres doivent être réalisées par le secteur dit démocratique et Populaire. Ces rencontres seront réalisées notamment dans le département du Centre, a conclu l’homme de loi.

Vant bèf info (VBI)

VANT BEF INFO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here