Plainte contre l’ancien président Michel Martelly pour menace de mort –

1
166

Me. Gédéon Jean porte plainte au Parquet de Port-au-Prince, le lundi 25 mars 2019, contre l’ancien Président haïtien Michel Joseph Martelly et consorts pour menace de mort, agressions physiques et verbales.

Port-au-Prince le 25 mars 2019; Le directeur exécutif du centre d’analyse et de recherche des droits humains ( CARDH) maître Gédéon Jean a déposé, ce lundi, une plainte contre l’ex-président Michel Joseph Martelly, Ronald Nelson, Alex Mick Avin et des argents attachés à l’unité de sécurité générale du palais national (USGPN).

Me. Gédéon Jean accuse des proches de l’ancien président Tèt Kale de l’avoir molesté lors d’un incident qui s’est produit à la ruelle Chavannes, Centre-ville de Port-au-Prince, non loin de la Radio Télé Caraïbes, le 14 mars dernier.

L’homme de loi a fait savoir qu’il a été victime de menace de mort, d’agressions physiques et verbales. Il a renouvelé sa volonté d’aller très loin avec ce dossier.

Me Gédéon a martelé qu’à travers cette plainte il a mis la justice haïtienne devant sa responsabilité.

Me. Gédéon Jean

Le coordonnateur de la Plate-forme des Organisations Haïtiennes de Défense des Droits Humains (POHDH), Me Maxime Rony, a déclaré que ce dossier doit suivre son cours, et qu’il n’y aura pas « d’enquête se poursuit. »

Le directeur exécutif du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), Pierre Espérance, l’une des responsables de la commission épiscopale Justice et paix (CE_JILAP) Jocelyne
Colas Noël, et le coordinateur du Conseil National des Acteurs Non-Etatiques (CONANE), le pasteur Édouard Paultre ont accompagné Me Gédéon au parquet de Port-au-Prince pour faire le dépôt de cette plainte.

Vant Bèf Info ( VBI)

L’ancien Président Michel Joseph Martelly

VANT BEF INFO

1 COMMENTAIRE

  1. Mem jan avek les prisonniers de la Toussaint Evans Paul K-Plim, Marino Etienne et Jean Auguste ke Prosper Avril te torturé et parade devan TNH, Martelly e brassard rose li yo te maltrete Me. Gédéon Jean piblikman devan tout temwen ki te la yo e ki k’ap vin’n devan tribinal pou sipote ka sa.
    Li le pou la jistis trase yon exzanp sou vwayou, bandit e vagabond sa yo ki konprand ke la lwa pa exziste pou yo. Pa bliye ke se yon ti-caporal ki te desand T-Bobo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here