«L’État échappe à sa mission de contrôler l’Eau en distribution sur le Marché en Haïti » , selon un spécialiste |

0
88

Le Directeur de programme Hygiène, Eau et Assainissement à l’Organisation Non Gouvernementale Samaritan’s Purse, Joseph Clifford Toussaint, indique que l’État ne dispose d’aucun contrôle véritable sur l’eau potable en distribution sur le territoire, a-t’on appris.

Le département de contrôle et de qualité au Ministère du Commerce appelé à délivrer la certification aux compagnies qui produisent et vendent de l’eau a échappé à sa mission. “Pas de laboratoire pour tester la qualité de l’eau afin de savoir si elle ne causerait aucun danger pour la vie des gens. C’est une véritable crise”, lance-t-il.

Le Spécialiste, fort de ses neuf ans d’expérience dans la question de l’eau dans le pays, notamment dans la région des palmes dit constater une inadéquation dans la gestion de cette ressource sur le territoire. Selon lui, d’un côté, l’eau est disponible et gaspillée tandis que de l’autre, des gens sont obligés de marcher 3 à 5 kilomètres pour se procurer d’un minimum pour servir.

Pour pallier à ce problème de rationnement en eau dans le pays, Joseph Clifford Toussaint, condamne l’attitude de plus d’un, de procéder à des forages sans prendre en compte ni l’environnement , ni les études spécifiques réalisées à ce sujet.

Sur la sécheresse du dernier semestre qui sévit dans le pays et qui engendre l’indisponibilité de l’eau dans certaines régions du pays, Joseph Clifford Toussaint, explique.”Nos montagnes qui devraient garder les sources sont devenues depuis quelques temps des espaces habitables.Et, les sources qui existaient sont diminuées ou taries. À l’avenir, l’eau peut être même introuvable en HAITI”, a clamé Toussaint.

Pour établir le rapport du thème de la Journée Mondiale de l’Eau, le Directeur de Programme Hygiène, Eau et Assainissement, croit qu’une stratégie de gestion de l’eau sur le long terme est importante.”Nous constatons que dans des endroits l’eau existe mais elle n’est pas potable. Il faut une prise en charge”, a déclaré le Technicien.

Parallèlement, Clifford Joseph Toussaint, plaide pour une augmentation de l’enveloppe budgétaire allouée à la Direction Nationale d’eau Potable (DINEPA). “Faire de l’Eau une priorité dans le budget de la DINEPA”, soutient-t-il.

Durant son intervention samedi dernier tenue à l’émission hebdomadaire TOP HAITI, diffusée sur les ondes de la radio DS FM 104.7 et surimpartialnews.info, Joseph Clifford Toussaint, a conclu en rappelant qu’il reste encore un défi l’accès à l’eau pour tous.

© Tous droits réservés – Groupe MagHaiti 2019

Comments



MAG HAITI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here