Oeil sur la gourde

0
126

Dans les nouvelles

  • Lundi, la Chambre des Députés d’Haïti a limogé le Premier ministre Jean Henry Céant et son gouvernement. Le vote a eu lieu un jour après que le Céant ait officiellement célébré son mandat de six mois et environ trois semaines après le début de la normalisation du pays, à la suite d’une paralysie de dix jours qui a durement frappé l’économie déjà faible du pays.
  • L’économie haïtienne a connu un maigre taux de croissance annuel de 1,5% en 2018 selon l’Institut Haïtien de Statistique et d’Informatique (IHSI).
  • Le taux de croissance du PIB devrait augmenter de 2,3%, le choc politique récent et les perspectives extrêmement incertaines ont remis cette projection en question.
  • L’Institut Haïtien de Statistique et d’Informatique IHSI a indiqué que l’indice des prix à la consommation (IPC) avait augmenté de 17% en février, contre 15.5 en janvier.

Perspectives

  • L’exécutif haïtien est sous haute surveillance pour obtenir de bonnes performances économiques. Les pressions viennent de l’intérieur du pays et viennent aussi de l’extérieur.
  • Le Fonds monétaire international (FMI), le gouvernement haïtien et la Banque centrale d’Haïti (Banque de la République d’Haïti (BRH)) sont parvenus à un accord au niveau des services du FMI sur un prêt concessionnel à Haïti de US$229 millions USD à 0% d’intérêts payables sur trois ans. Cet accord vise à réduire la pauvreté, à encourager la bonne gouvernance, à stimuler la croissance et à stabiliser la situation économique du pays.
  • Le ministre de l’Economie et des Finances, Ronald Gray Décembre, a souligné, lors d’une conférence de presse, les mesures prises par le gouvernement pour assurer la stabilité macroéconomique, notamment des réformes des finances publiques et la revitalisation de la plus grande entreprise d’État du pays, EDH, dans la réforme énergétique du gouvernement.
  • Le budget 2018-2019 n’a pas encore été publié. Ce budget devrait refléter un budget plus conservateur assorti de certaines mesures d’austérité pour remédier au déficit chronique du pays.
  • Le déficit commercial persiste pèse lourdement sur la valeur de la monnaie nationale. La balance commerciale d’Haïti devrait se situer autour de -322 millions d’ici 12 mois.

Perspectives économiques américaines

  • Quant aux États-Unis, l’économie ralentit mais reste résiliente. Les risques de perturbation économique, de hausse des taux d’intérêt et de grands différends commerciaux sont en train de s’éloigner. Il y a un signe positif de croissance. Mais le risque budgétaire, y compris les conflits potentiels liés au budget fédéral et au plafond de la dette, demeure.
  • Pour l’ensemble de l’année, l’économie américaine devrait connaître une croissance de 2,9%.

Activité sur le marché des changes

Ecart hebdomadaire : 82,4359 – 82,4593

Volume moyen semaine

  • Achat : $8 839 037,31
  • Vente : $9 036 294,64

Taux Moyen d’Acquisition (T M A) : 83,5431

DONNÉES HISTORIQUES
Période Clôture Var.
1er Janvier               77.19 -6.39%
1 semaine               72.34 -12.27%
1 mois               72.24 -12.40%
3 mois               76.85 -6.80%
6 mois               73.65 -10.69%
1 an               65.25 -20.86%
3 ans               61.64 -25.24%
5 ans               44.58 -45.94%
10 ans               40.68 -50.67%

À l’heure où le président du pays et le parlement suivent le processus de formation d’un nouveau gouvernement, nous prévoyons que la gourde continuera de s’affaiblir par rapport au dollar américain, le contexte politique demeurant fragile.



HAITI ECONOMIE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here