« Tout ce qui est nécessaire pour aider, la RD est disposée à le faire »; opine Medina sur la situation au Venezuela – Rezo Nòdwès

0
82

Contrairement au leader haitien, Jovenel Moise, dont le pays est plongé dans une grave crise politico-sociale économique, ne pouvant dans ce cas jouer aucun rôle prépondérant dans la situation au Venezuela, autre qu’accorder un vote « Yes ou No » à l’OEA, Danilo Medina a pour sa part déclaré vendredi à Mar-a-Lago « que la République dominicaine était prête à faire le nécessaire pour aider le Venezuela »

Miami, vendredi 22 mars 2019 ((rezonodwes.com))–En trois occasions, vendredi, le président Jovenel Moise a tweeté depuis Mar-a-Lago où il participait au mini-sommet USA/ leaders de la Caraïbe, sans toutefois fournir de détails sur des points qu’il a débattus avec ses homologues.

Jovenel Moise qui « a été reçu en audience » par le couple présidentiel américain, n’a également rien révélé de la teneur des discussions qui ont eu lieu avec Donald Trump.

Par ailleurs, Danilo Medina, à l’issue du mini-sommet répondant à une question d’un journaliste qui lui était directement adressée sur un éventuel support de son pays à la crise au Venezuela, a affirmé que « Tout ce qui est nécessaire pour aider, la République dominicaine est disposée à le faire, pour permettre au peuple du Venezuela, un retour à son processus démocratique et à la paix« .

« Il convient de rappeler que les États-Unis sont le principal allié et partenaire économique de la République dominicaine, le deuxième pays d’Amérique latine qui parle mieux l’anglais comme deuxième langue« , a lâché le dirigeant dominicain rappelant que « les investissements directs étrangers (IDE) des États-Unis dans son pays, s’élevaient à plus de 2 milliards de dollars en 2017« , selon les données du Bureau du représentant du commerce des États-Unis (US Trade Office 2019).

Signalons qu’avant le début du mini-sommet Trump et leaders caribéens, le président Danilo Medina a offert vendredi matin un déjeuner en l’honneur de ses homologues de la Caraïbe. Plusieurs sujets d’intérêts communs pour les habitants de la région, ont été discutés.

Nous espérons que le ministère de la Communication ou le Palais National publie un compte-rendu du voyage du président Jovenel Moise en Floride, particulièrement à Mar-a-Lago et la composante de la délégation qui l’accompagne. « Etat d’urgence économique » oblige.



REZO NODWES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here