Martelly fait marche arrière! – Rezo Nòdwès

1
312

Sweet Micky a-t-il été tenaillé par la peur d’être refoulé comme un vulgaire bandit illégal?

Vendredi 22 mars 2019 ((rezonodwes.com))– Le chanteur et ex-président d’Haïti, Michel Martelly, a finalement annulé le spectacle qu’il devait réaliser à Montréal.

TVA Nouvelles a rapporté que Sweet Mickey serait confronté à un problème de visas et est resté coincé à Miami avec ses musiciens.

Considéré par ses partisans et fans comme un chevalier sans peur, Martelly avait signé avec l’entreprise Basement Int, un contrat pour produire vendredi un concert à l’hôtel Plaza Centre-Ville.

Mais ce spectacle a fait l’objet d’une vive contestation de plusieurs groupes de citoyens, a révélé le média québécois TVA Nouvelles.

Des membres de la communauté haïtienne et des organisations de lutte contre les violences sexuelles l’ont accusé de faire l’apologie de la violence contre les femmes et d’incitation au viol des femmes dans ses spectacles.

« Montréal pa Okay », avaient publié ses contempteurs comme cri de ralliement sur les réseaux sociaux.

Un sociologue Frédéric Boisrond avait écrit au premier ministre Justin Trudeau pour empecher à l’artiste-politicien de venir se produire dans un pays qui est dans le peloton de tête des états luttant contre les différents types de discrimination.



REZO NODWES

1 COMMENTAIRE

  1. Neg sa gen “15 minutes fame” li deja e li pa bezwen met nan tet li ke li k’ap vin’n okipe yon pozisyon politik nan peyi d’Haiti anko. Nou souwete ke lot peyi yo i konpri Haiti a solidaire avek Canada pou radike yon element konsa nan societe a.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here