le point de discorde n’est plus, dixit Kedlaire Augustin

0
39
En ce qui à trait au conflit existant entre le sénat de la République et la chambre des députés, Kedlaire Augustin déclare que cette malheureuse réalité n’est plus à la suite de la démission de Jean Henry Céant.

Selon le président de la commission spéciale sur l’amendement de la Constitution du Sénat, le notaire Céant était la principale cause de ce duel au niveau des deux branches du parlement haïtien.

Par ailleurs, le sénateur du Nord-Ouest, Kedlaire Augustin, conseille au président de la République, à la suite de la démission de Jean Henry Céant d’entamer des consultations avec les différents secteurs de la société en vue de former dans le plus bref délai un gouvernement inclusif.

En ce sens, l’élu du Nord-Ouest, demande aux parlementaires de donner la latitude au président de la République de choisir son Premier ministre et de nommer les directeurs généraux de l’administration publique.

La position du sénateur Kedlaire Augustin sur le départ de Céant est aussi celle de plusieurs autres acteurs politiques. L’ex-Premier ministre Evans Paul parle d’une décision de sagesse de la part de Céant. Le sénateur Sorel Jacinthe lui, estime que Jean Henry Céant a pris la bonne décision de ne plus continuer dans ce litige car la chambre basse a tranché sur son cas et le vote est irréversible. Clarence Renois de UNIR/Haïti et Edmonde Supplice Beauzile de la FUSION des Sociaux Démocrates appuient cette décision qui, selon eux, évitera au pays de connaître une nouvelle crise.



JUNO7

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here