Deux affrontements Bucks – Heat en une semaine : et si c’était une preview du premier tour des Playoffs ?

0
29

Milwaukee premier, Miami huitième. Si la saison s’arrêtait aujourd’hui, voici à quoi ressemblerait le premier tour de la Conférence Est. Ça tombe bien, en cette fin de saison, il reste deux oppositions entre ces deux équipes qui pourraient nous donner des informations sur l’éventuelle série de Playoffs.

La nuit prochaine, on aura droit à un Heat – Bucks à l’American Airlines Arena. Dans la nuit du 22 au 23 mars, un Milwaukee – Miami au Fiserv Forum. Deux rencontres en l’espace d’une semaine entre deux équipes qui pourraient bien se retrouver fin avril, c’est une sacrée alerte League Pass ça. D’autant plus que cette affiche depuis quelques années n’est pas vraiment à l’avantage des actuels leaders de l’Est et ne met pas du tout en valeur le prétendant au titre de MVP, Giannis Antetokounmpo. En effet, depuis la saison 2016-17, saison de la révélation du Grec et de son titre de MIP, Miami et Milwaukee se sont affrontés neuf fois. Bilan, sept victoires à deux pour les hommes d’Erik Spoelstra avec surtout un Giannis ne tournant qu’à 18,5 points sur ses affrontements face à l’équipe floridienne. Et c’est encore pire cette saison. Les équipes sont pour l’instant dos à dos une victoire partout mais les stats de Giannis sur ces deux matchs sont de 9 points à 3/12 au shoot dans la défaite à Miami et de 12 points à 4/9 au shoot dans la victoire sur son parquet. Faible, très faible en comparaison à ses statistiques habituelles. Mais comment l’expliquer ? Avec James Johnson, Derrick Jones Jr., voire éventuellement Josh Richardson, Bam Adebayo ou Justise Winslow, le Heat possède une multitude de joueurs possédant un profil physique pouvant « gêner » le Greek Freak. Des joueurs grands, musculeux, rapides, ayant l’envie de défendre. Il faut bien tout ça pour espérer limiter Antetokounmpo.

Alors, comment le Grec va-t-il se libérer de cette étreinte exercée par la franchise de Pat Riley ? Le Heat a-t-il une chance face aux Daims dans un éventuel premier tour ? Vous voyez, cette affiche soulève davantage de questions qu’un match « banal » entre un premier et un huitième. D’autant plus que Winslow et Dion Waiters sont des profils parfaits pour répondre à la paire Eric Bledsoe – Malcolm Brogdon, que Josh Richardson peut parfaitement rentrer dans la gueule de Khris Middleton et que Kelly Olynyk ou bien Bam Adebayo sont assez mobiles pour suivre Brook Lopez derrière l’arc tout en pouvant lui faire mal de l’autre côté du terrain. Que des matchs-ups intéressantes en somme. Sans compter que Miami pourrait profiter d’un ou deux D-Wade game pour parfaire la fin de carrière de Flash. Nul doute que Mike Budenholzer et Erik Spoelstra vont se livrer une véritable guerre tactique sur le tableau noir et pour cela les deux prochains matchs auront une vraie importance. Autre aspect important de ces matchs, plus concret, à savoir le classement. Miami doit gagner, la course aux Playoffs à l’Est est si serrée que, leader ou pas leader, il faut gagner. Milwaukee ne se laissera évidemment pas faire, Toronto ayant une fin de calendrier facile. Les Daims doivent remporter des matchs pour pouvoir s’assurer du trône de la Conférence Est voire de la NBA à la fin de la saison régulière.

Double observation primordiale afin de jauger son adversaire potentiel au premier tour des Playoffs. Ces matchs vont nous livrer beaucoup d’informations et on va voir s’il est possible pour Giannis de connaître un scénario à la Dirk 2007, c’est-à-dire MVP, premier de conférence, mais éliminé au premier tour. Alors Miami, We Believe.

Source : ESPN



TRASH TALK NBA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here