Ca se passe en Europe : A Amsterdam, ponts et quais menacent de s’effondrer

0
118

Amsterdam est sur une mauvaise pente. Selon le constat des services de l’urbanisme de la mairie de la capitale néerlandaise, nombre de ponts et de quais de la ville dont la construction remonte jusqu’au XVIIe siècle pour certains, ne présentent plus un niveau de sécurité suffisant pour les usagers.

Faute d’avoir mené de sérieux travaux de rénovation de ces infrastructures depuis les années 1980, la remise en état de la ville va réclamer des centaines de millions d’euros ces prochaines années. « Entretenir la ville n’est pas un dossier sexy à traiter », a épinglé la conseillère municipale en charge des affaires économiques en évoquant les politiques passées.

1.200 ouvrages

Le bilan dressé par la mairie dans son rapport intitulé « Factor 20 » est édifiant. Comme en France et en Italie, la sécurité des ponts est en tête des préoccupations. Nombre des 1.200 ouvrages enjambant les canaux sous la gestion de la municipalité, sont concernés par ces travaux.

Menaçant de s’écrouler, six d’entre eux doivent être rénovés dans l’urgence. « Il s’agit de ponts parfois centenaires qui n’ont pas été bâtis pour supporter des charges liées à la circulation comme aujourd’hui », rappelle la conseillère municipale.

Concernant les quais, une dizaine de kilomètres d’entre eux risque à tout moment de s’affaisser. Cela a déjà été le cas pour le Marnixkade où des travaux sont en cours. Au total, la ville compte 200 kilomètres de rues longeant les canaux.

Restrictions de circulation

Selon les prévisions, il faudra dépenser quelque 20 millions d’euros pour chaque kilomètre à consolider. Mais le montant total des travaux, y compris pour les ponts, n’a pas encore été évalué avec précision par la mairie.

Pour parer au pire, il a déjà été prévu de renforcer les interdictions de circulation des camions dans la ville. Pour les automobilistes, la situation va aussi se compliquer . Nombre de places de stationnement, pour la plupart situées sur les quais bordant les canaux, vont devenir indisponibles du fait des travaux. Ces désagréments risquent de se prolonger sur plusieurs années, voire une décennie, à divers endroits de la ville.

HAITI 24

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here