Vers une dernière journée explosive

0
73

L’Arcahaïe FC et le Don Bosco FC en play-offs, six autres équipes luttent pour y arriver. Parallèlement, la bataille pour rester parmi l’élite du championnat haïtien de football professionnel fait rage entre le Valencia FC, l’ASSE et le Racing FC, car le FC Petit-Goâve est officiellement relégué en deuxième division après la 29e journée disputée le vendredi 16 novembre.

Six équipes et 4 places à prendre pour les play-offs

Si les équipes de l’Arcahaïe FC (32 points) et du Don Bosco FC (24 points) ont déjà validé leurs billets pour les play-offs, six autres équipes sont en ballotage favorable. En grande forme, les Archelois sont allés prendre un point à Léogâne (1-1) face au Cavaly AS grâce à un but de Richardson Thomas (14e) pour répondre à l’ouverture du score de Amy André (6e) pour les locaux. Au parc Sainte-Thérèse, le Don Bosco FC, par l’intermédiaire de Éliader Dorlus (62e), avait réalisé le service minimal face aux Cosmopolites (1-0) pour valider sa présence aux play-offs de la compétition.

Parallèlement, les équipes de l’AS Mirebalais (21 points, +1), des Cosmopolites (21 points, -8), du FICA (20 points, +6), du Real Hope FA (20 points, +5), du Cavaly AS (20 points, +3) et du Tempête FC (20 points, +2) se sont livrées à un duel à distance pour s’emparer des quatre dernières places donnant accès aux play-offs.

Trois concurrents pour conserver une place en D1

Bien qu’il ait pris la mesure du FICA (2-1) grâce à des buts de Louinès Jean-Pierre (48e, csc) et Kervenson Louissaint (68e), le Racing FC des Gonaïves (15e, 30 points) reste scotché à l’avant-dernière place au classement général du championnat haïtien de football professionnel. Pour espérer disputer la compétition reine l’an prochain, l’équipe de la terre est condamnée à l’exploit à Léogâne contre le Valencia FC (13e, 32 points). Il s’agira d’un duel entre deux protagonistes qui veulent sauver à tout pris leur descente en deuxième division.

Pour sa part, le Valencia FC, à l’issue de son important match nul (1-1) au stade Sylvio Cator face au Racing club haïtien, tient le bon bout. Peterson Joseph (23e) avait déclenché les hostilités pour le vieux Lion, mais en face, l’Aigle Vert, par l’entremise de Jean-Daniel Bonhomme (62e) allait rétablir l’équilibre. Avec 32 points, le Valencia FC reste la première équipe non relégable dans la compétition. Cependant, pour rester parmi l’élite, il doit obligatoirement battre le Racing FC dans le choc des titans au bas du classement.

Au creux de la vague, l’ASSE (15e, 31 points) n’a fait qu’une bouchée du FC Petit-Goâve (3-0), relégué officiellement en deuxième division. Anderson Chéry (24e et 84e) et Philippe Jr Toussaint (77e) ont été les trois bourreaux de l’équipe de la cité Faustin Soulouque. Toujours est-il que les Jacméliens ne sont pas maîtres de leur destin. Autrement dit, ils peuvent remporter leur dernier match, mais sans pour autant conserver leur place en première division, Car si le Valencia FC s’impose, tout est sensé fini.

Ils ne jouent que pour la galerie

Malgré son statut de double champion national en titre, l’AS Capoise, 10e avec 18 points au classement du tournoi de fermeture, est en passe de rater ses chances de jouer les play-offs. Contre le Tempête FC, en raison du mauvais comportement de ses fans qui auraient frappé l’arbitre central, le match a été interrompu après 40 minutes.

Pour le reste, le Baltimore SC n’a pas joué son match face à l’AS Mirebalais qui n’a pu effectuer le déplacement en raison de la situation sociopolitique du pays, car la route reliant les deux villes était barricadée. En effet, même en cas de deux victoires, le Baltimore (16 points) ne pourra pas jouer la phase finale. Et l’équipe de Ouanaminthe FC, battue (0-1) par le Real Hope se retire de la course aux play-offs au même titre que le Racing club haïtien (19 points) à qui il reste un match à jouer.

LE NOUVELLISTE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here