Anacaona défiera Tigresses en finale

0
86

Un but de Dieunite Elisca a permis à l’Anacaona de franchir l’obstacle Aigle Brillant qui lui barrait la route de la finale dimanche au stade Sylvio Cator. L’équipe des Tigresses a dominé Exafoot 5-0 pour se hisser en finale et garder l’espoir de se succéder à elle-même.

L’Aigle Brillant des Rachelle Carémus, Emmeline Charles, Naphtalie Lorthé, Martine Olivier, Kerly Théus et consorts a été stoppé une fois de plus dans la course au titre dimanche. Une réalisation de Dieunite Elisca a suffi à Anacaona des Sherly Jeudi, Nelourdes Nicolas, Katrina Lamour, Magdala Macéan, Joanne Laporte, Katiana Joseph, Naomie Ambroise, Verlène Estimé pour rafler le dernier billet disponible pour la finale de la compétition.

Qualifiée jeudi aux dépens du Don Bosco en quarts de finale 2-1 après avoir été menée 0-1, la formation de l’Anacaona avait accumulé les handicaps après la blessure de Nélourdes Nicolas, la sortie sur blessure de Sherly Jeudi et particulièrement la fracture de sa gardienne, Naomie Ambroise non protégée par une attaquante du Don Bosco. Johanne Laporte avait dû se transformer en gardienne puisque ses coéquipières n’avaient fait le déplacement qu’avec une seule gardienne. Peu de temps après, Mickenlove Joseph l’avait battue d’un tir à ras de terre. Mais Sherly Joseph lui avait répondu en début de seconde période avant que Dieunite Élisca n’ait marqué le but de la victoire. Contre l’Aigle Brillant samedi, Anacaona s’est d’abord contentée de gérer sa défense pour éviter que Rachelle Caremus ne lui saute à la gorge par ses coups francs venus d’ailleurs. Puis, de surveiller la défense de l’Aigle Brillant avant de la surprendre par Dieunite Élisca qui d’un coup s’est transformée en arme fatale. La Cayenne qui n’avait joué une bonne saison que depuis 2010 avec l’Olympia des Cayes semble, d’un coup, avoir retrouvé ses sensations de buteuse avec l’Anacaona pour la pousser en finale.

Anacaona affrontera une nouvelle fois les Tigresses en finale. Les Tigresses se sont imposées 5-0 en demi-finale dimanche aux dépens de l’Exafoot FC pour avoir le droit d’aller une nouvelle fois en finale. Contre un Exafoot FC orpheline de sa maîtresse à jouer, Estéricove Joseph, les Tigresses s’en sont donné à cœur joie avec d’abord une réalisation de Roseline Éloissaint aussi régulière qu’un métronome. La Miragoânaise fait partie des buteuses rarement absentes au tableau d’affichage des Tigresses. Isnada Lebrun corsait l’addition quelques minutes plus tard malgré la présence de Nancy Lindor au milieu du terrain et encore moins de la gardienne Madelina Fleuriot dans les buts. Melchie réussit son 20e but de la saison pour conserver la tête de ce classement et permettre aux Tigresses de mener 3-0. Mélissa Shelsie Dacius et Lovelie Pierre ont réussi les deux autres buts de la formation « jaune et noir ».

L’Anacaona le peut-elle ?

L’Anacaona qui cherche au moins à rafler un titre depuis 4 ans face à une formation des Tigresses qui accumule les titres depuis la fin des 3 années de règne de Valentina FC en 2010 aura fort à faire encore cette saison pour espérer la succéder. Sans Batcheba Louis partie en France ou Kensia Destinvil qui arrête mystérieusement le football ou même de Jennyfer Limage partie au Canada mais qui de passage pour réglementer son état a quand même joué, les Tigresses ont pourtant gagné en qualité avec l’arrivée de Melchie Daëlle Dumornay et de Lovelie Pierre en provenance de l’Anacaona justement. Samedi soir, Lovelie pourrait remporter son premier titre de championne nationale aux dépens de son ancienne équipe, car l’Anacaona, sans Yves-Laure Jean qui prend une année sabbatique, sans Nelourdes Nicolas blessée, sans Naomie Ambroise qui a eu une commotion, sans Sherly Jeudi en délicatesse avec un genou, n’aura pas la partie facile d’autant qu’aux côtés de l’aura footballistique de Melchie Daëlle Dumornay, il y a l’adresse et l’élégance de Roseline Éloissaint et de Lovelie Pierre.

LE NOUVELLISTE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here