L’ennemi de mon ennemi est mon allié provisoire. Je n’éprouve aucune affinité pour Trump, mais une chose est sûre, s’ils ont mis tant d’énergie et de moyens pour le faire perdre et faire élire Clinton, alors c’est bien qu’il ait gagné. Peu importe ce qu’il fera tant que la championne des bilderberg ait perdu.

Beaucoup confondent anti Clinton et Pro Trump. Trump, je m’en fiche mais la défaite de Clinton, je m’en réjouis.

C’est le même point de vue que partagent les Russes qui ont fait campagne dans leurs médias contre Clinton et non pour Trump.

Clinton on la connaît on sait ce qu’elle vaut, ce qu’elle a fait à Kadhafi, ce que son mari a fait au Congo RDC, ce qu’ils ont fait à l’Afrique, et ce qu’ils font au monde et promettent de continuer de faire. On sait ce qu’ils ont fait et continuent de faire aux Afro Américains. Trump on ne le connaît pas.

Ok la politique étrangère américaine est la même! On le sait et on espère rien de Trump.

De toute façon on doit apprendre à se défendre et non apprendre à espérer qu’un gentil apparaisse chez eux. Mais ce qui est sûr, c’est que, si de temps en temps un mec peut surgir de “nulle part” et retarder leurs plans machiavéliques ou modifier du moins leurs trajectoires, alors c’est temps mieux pour nous si ça peut les affaiblir.

La Politique Africaine Pour Les Nuls

LAISSER UN COMMENTAIRE