Privert, prépare-t-il un coup d’etat électoral?

0
341

“Le gouvernement Privert-Jean Charles ne bénéficie d’aucune légitimité ni d’aucune crédibilité pour entreprendre des réformes au pays. D’un côté il a menti à la population en disant qu’il avait déjà identifié les 55 millions de dollars pour les soi-disant « élections » programmées pour le 9 octobre prochain. Il en a fait de même pour l’impression des bulletins à Dubai. Ces tenants du «système» désuet font feu de tout bois pour le reproduire. Par une habile manipulation médiatique et politicienne, ils n’hésitent pas à remuer le nationalisme latent du peuple haïtien en sollicitant sa solidarité et en recherchant son ingénu aval dans la préparation du coup d’Etat électoral.

Monsieur Privert, dont le « mandat » qu’il s’était octroyé a pris fin le 14 juin dernier, a raté l’occasion de réunir la société haïtienne autour d’un projet nouveau et favoriser ainsi un réel consensus et un vrai changement dans le pays.

Dr Dunois Eric Cantave
Dr Dunois Eric Cantave

Il a préféré écarter de l’administration provisoire la plupart des forces sociales et politiques qui se sont battues quatre ans durant pour empêcher la reproduction du pouvoir inepte de monsieur Martelly.

Il a fait appel à ses amis, à ses partisans politiques et a sans aucun effort coopté les autres traditionnels crédules électoralistes haïtiens.

Aujourd’hui, il a besoin d’argent frais pour faire tourner la machine administrative et honorer le lourd « budget » du CEP de monsieur Berlanger qui poursuit le processus électoral vicié de monsieur Opont.

Sans aucun scrupule, monsieur Privert, flanqué de son flamboyant ultralibéral ministre de l’Economie et des finances, ex-membre du CEMEP, a tenté de prendre cet argent de la poche des plus démunis en voulant augmenter le prix du carburant, argumentant, en bon réparateur de torts, qu’il maintiendrait une complaisante subvention de l’Etat aux nantis du pays s’il conservait les prix précédents à la pompe…

Pas mal du tout comme acrobatie cérébrale, comme syllogisme et comme méthode d’enfumage. Pure « logique » des adeptes de « l’Ecole de Chicago » déjà remise en question un peu partout où elle a été appliquée. Depuis quand une politique néolibérale se souciait tant du bien-être des défavorisés ?…

Durant plus d’une année le prix du baril de pétrole a chuté sur le marché international jusqu’à atteindre le plancher de $ 32. Jamais le prix de l’essence à la pompe n’a baissé ici en Haïti.

Aujourd’hui le gouvernement illégal et illégitime de monsieur Privert a choisi la voie facile et opaque de la structure des prix des produits pétroliers en Haïti pour tenter de faire aboutir son projet…

D’un autre coté, sans vouloir dédouaner Monsieur Jovenel Moise du PHTK qui semble bien embarrassé avec un lourd et sérieux dossier publié par l’UCREF, organisme d’Etat chargé de surveiller les crimes économiques et financiers, nous ne pouvons nous empêcher de nous poser certaines questions.

Pourquoi maintenant et pourquoi seulement lui ?…

Cela ne fait que renforcer les suspicions fondées de préparation d’un coup d’Etat électoral par monsieur Privert et son associé monsieur Berlanger. L’UCREF aurait ici la vilaine besogne de nettoyer le terrain au profit du projet Privert au lieu de s’acquitter de sa tâche en toute indépendance.

Seul un gouvernement de transition issu de la formule institutionnelle inscrite à l’article 149 de la Constitution de 1987 regroupant toutes les sensibilités au sein de la société est capable aujourd’hui d’inverser la tendance, de recréer la confiance, de ramener la stabilité et replacer ainsi le pays sur le chemin des réformes indispensables à entreprendre avant la réalisation de véritables élections libres, honnêtes, démocratiques et inclusives.”

Dunois Eric Cantave

LAISSER UN COMMENTAIRE