Naomy Grand’Pierre  aux JO de Rio, Lédidi  aux JO de rabat-joie

0
376

Vous êtes nombreux à constater depuis quelques temps le silence de Lédidi, panne d’inspiration ? Manque de temps ? Autres préoccupations ?

Oui c’est un peu de tout cela doublé d’un dégoût et d’une rage impuissante de faire changer les choses.

Naomy Grand'Pierre
Naomy Grand’Pierre

J’ai choisi de faire le mort, de suivre les anciennes (nouvelles diriez-vous d’une manière très sélective). Comme EPP (Elément de Protection Personnelle ,terme utilisé notamment en sécurité industrielle), j’ai chassé de mon quotidien le stress lié à entendre le blablabla de bon nombre de patriotes et de con-patriotes chauvins, zélés, exultés, déblatérer sur des EPP (Elections, Parlement, Président) ne visant que l’unique sécurité de leur poche.

Basta ! J’ai eu ma dose.

J’ai fini par craquer. Je ne sais plus que croire ni qui croire pour sortir Haïti de cet abîme.

Les JO de Rio ont amené un peu d’espoir. Plus d’une dizaine d’athlètes représentent Haïti. J’ai lu mi-figue mi-raisin les commentaires de beaucoup d’internautes sur la 3ème place du meilleur costume accordée à notre délégation dans le classement de Yahoo.

On pourrait croire que cette reconnaissance avait la valeur d’une médaille à voir la joie, la satisfaction et la fierté exprimées par nos compatriotes du dedans et du dehors  (diaspora). Cela traduit tout simplement le désir commun d’étonner le monde par des actions positives en nous défaisant de cette étiquette de paria, de république bananière ayant fait de la corruption sa marque de fabrique.

Ce vendredi après-midi, j’ai revu la même étincelle d’espoir dans les posts sur Facebook. Mon mur est bombardé de message : « Naomy Grand’Pierre termine 2ème place en série de natation ».

Je souris tristement, incapable de partager l’euphorie du moment. La nouvelle (puisque c’en est une) me laisse songeuse. Je repasse, sans arrêt, ces questions dans ma tête :

  • Qui est Naomy Grand’Pierre ?
  • En quoi le pays a-t-il contribué à sa formation ? À Son entraînement ? A qui revient le mérite de ses performances aux JO de 2016 ?
  • Aurait-elle eu les mêmes chances en grandissant ici en Haïti ?
  • Combien de Naomy Grand’Pierre sont assassinés chaque jour (en revenant d’une banque par exemple) ?
  • Combien d’autres sont étouffés dans l’œuf à cause d’un système éducatif moribond et obsolète et d’une Justice ne retenant que les lettres US (dollar américain) pour être vendue aux « plus capables » parce que Kapab pa soufri, kapab pa pini.

Moins de 10% des habitants de cette grande île maîtrise le B.A BA de la natation. Les autres 90% excellent dans l’art du naje pou sòti dans le plus grand manfoubennisme (indifférence cynique) des dirigeants!

Les JO c’est pas du jeu ! La route du développement et du succès est encore longue!

Lédidi

LAISSER UN COMMENTAIRE