Haïti – Elections 2015: 70 candidats à la Présidence

Plusieurs observateurs se questionnent sérieusement sur les défis logistiques qu’une telle pléthore de candidats à la Présidence va occasionner dans le cadre de la campagne

0
477

70 candidats à la présidence se sont inscrits au BED 1 de l’Ouest au terme de la période de dépôt des candidatures pour la Magistrature Suprême. La plupart des candidats interrogés ont déclaré vouloir apporter des solutions aux graves problèmes du pays et appelé à l’unité des Haïtiens pour faire face aux différents défis.

C’est dans une véritable ambiance de kermesse qu’un flot ininterrompu de voitures, de motos, de badauds, de bandes de rares et de partisans allaient et venaient devant les locaux du BED 1 de l’Ouest pour accompagner différentes personnalités (ainsi que d’illustres inconnus) venues s’inscrire aux Présidentielles dans le cadre de la dernière journée d’inscriptions.

L’homme d’affaires Eric Jean Baptiste a été le premier candidat à s’inscrire en matinée sous les couleurs du “Mouvman Ayisyen Sosyalis” (MAS).

Lors d’une mêlée de presse après son inscription, M. Jean-Baptiste a fait part de son objectif qui est de servir son pays et de lui redonner sa dignité. Il a promis un plan pour lutter contre la misère, l’insécurité, pour promouvoir la réforme du système judiciaire, résoudre les problèmes d’environnement, créer des emplois pour les jeunes et lutter en faveur des victimes du Choléra.

Parmi les autres candidats remarqués, figuraient notamment le notaire Jean Henry Céant de “Renmen Ayiti”, l’ancienne Sénatrice Edmonde Supplice Beauzile de la Fusion des Sociaux Démocrates ainsi que l’ancien Sénateur Jean Charles Moïse de la Plateforme Pitit Dessalines.

L’ancien Président du Sénat, Simon Dieuseul Desras de la Plateforme Palmiste, s’est inscrit en dépit du fait qu’il croit nullement aux capacités et à la volonté de ce régime d’organiser des élections justes, honnêtes et démocratiques.

Me Aviol Fleurant, pour sa part, s’est également porté candidat à la Magistrature Suprême sous les couleurs de Nouvelle Haïti. Il a promis de reformer l’état, le système judiciaire ainsi que les politiques agraires.

Quant à lui, l’homme d’affaires Mathias Pierre, candidat de Conscience Patriotique, s’est inscrit flanqué de l’ancien Sénateur et ancien Ministre Rodolphe Joazile. M. Pierre veut aider le peuple à lutter contre la misère, et donner plus d’espoir aux jeunes.

Cette pléthore de candidature est inédite dans le contexte politique haïtien. Pour de nombreux observateurs, outre les défis logistiques, cette situation est révélatrice d’une sérieuse et profonde crise de représentation et laisse présager une campagne électorale difficile si élection il y aura.

LAISSER UN COMMENTAIRE