Carnaval 2015 : 143 millions de gourdes pour les festivités à Port-au-Prince

0
288

Alors que le gouvernement de Evans Paul s’apprête à verser 143 millions de gourdes pour l’organisation des festivités carnavalesques – les dimanche 15, lundi 16 et mardi 17 février 2015 – à Port-au-Prince, Haïti fait face à une crise économique aigue, forçant des syndicats de transporteurs publics à observer des journées de grèves en vue de réclamer des autorités une baisse substantielle des prix des produits pétroliers.

Le secteur privé, qui finance traditionnellement, en grande partie, l’organisation des festivités carnavalesques, devrait contribuer autour de 80% dans le budget 2015, contre 20 % du trésor public.

Après avoir été délocalisé consécutivement aux Cayes (Sud, en 2012), au Cap-Haitien (Nord, en 2013) et aux Gonaïves (Artibonite, en 2014), durant les trois premières années de la présidence de Michel Martelly, le carnaval revient à Port-au-Prince, dans un contexte de crise, ponctué de manifestations de la population exigeant de meilleures conditions de vie.

Les festivités carnavalesques 2015, à Port-au-Prince, vont être le septième carnaval organisé sous l’actuelle administration politique.

« Par arrêté présidentiel, en date du mercredi 4 Février 2015, sont déclarées fériées et chômées, aux fins des festivités du Carnaval national, la journée du lundi 16 Février 2015, à partir de midi, et celles du mardi 17 et du mercredi 18 février 2015, dans leur intégralité »,indique une note du bureau de communication de la présidence.

Pour les exercices pré-carnavalesques, jusqu’au dimanche 8 février 2015, 44 bandes à pieds, environ huit (8) chars de (Disc-Jockey) ont bénéficié d’un budget de 8 millions de gourdes, destiné à la création d’animation et d’ambiance au Champ de Mars, principale place publique de la capitale où vont se dérouler les festivités carnavalesques 2015.

16 groupes musicaux ont été retenus officiellement pour le parcours du carnaval. Il s’agit de Djakout #1, T-Vice, Carimi, Kreyòl La, Barikad Crew, Rockfam, T-Micky (groupe musical de Sandro Martelly, l’un des fils de Michel Martelly), Vwadèzil, King Posse, Boukman Eksperyans, Le Konpa, Deng One, K-Zino, Anbyans, Team Lòbèy et Bèl Plezi.

Le groupe Brother’s Posse, du musicien Antonio Chéramy (alias Don kato) – dont la participation aux défilés était censurée, successivement de 2012 à 2014, pour ses meringues jugées trop critiques envers l’actuelle administration politique – a décliné l’offre gouvernementale de particiciper aux manifestations carnavalesques 2015 à Port-au-Prince.

Le thème officiel, retenu pour le carnaval 2015, est “Nou tout se Ayiti”. Le défilé partira de la rue des casernes pour atteindre le Stade Sylvio Cator durant les 3 jours gras, du 15 au 17 février 2015.

[AlterPresse]

LAISSER UN COMMENTAIRE