‘Personne ne lance d’ultimatum à Vladimir Poutine’

0
190

Personne n’a jamais parlé au président [Vladimir Poutine] en employant le ton d’un ultimatum, et personne ne peut le faire, même s’il le souhaite ».

Cette déclaration, c’est celle que Dmitri Peskov, le porte-parole du Kremlin, a faite auprès de la station de radio russe govorit Moskva.

Peskov a lancé cet avertissement alors qu’il commentait une information selon laquelle la chancelière allemande Angela Merkel avait menacé la Russie de nouvelles sanctions en cas du refus du nouveau plan de paix qui a été présenté au président russe, et qu’il a jusqu’à mercredi pour accepter.

Merkel et le président américain Barack Obama se sont rencontrés lundi à Washington pour discuter des options possibles concernant le conflit russo-ukrainien. Obama veut armer les Ukrainiens, cependant, Merkel s’oppose à cette possibilité, préférant trouver une solution diplomatique. Le président américain a finalement décidé de laisser une dernière chance à la diplomatie européenne.

Entretemps, le ministre français des Affaires Etrangères, Laurent Fabius, a annoncé que l’Union Européenne avait décidé de geler les comptes de nouvelles personnalités séparatistes ukrainiennes, ainsi que de suspendre l’octroi de visas à leur bénéfice, mais que ces sanctions ne s’appliqueraient qu’à partir du 16 février pour ne pas envenimer le dialogue en faveur de la paix.

Vladimir Poutine, Angela Merkel, le président français François Hollande et son homologue ukrainien Petro Porochenko doivent se rencontrer mercredi dans la capitale biélorusse Minsk, pour tenter de trouver une solution à ce conflit qui dure maintenant depuis plus de 10 mois, et qui, selon l’ONU, aurait déjà coûté 5200 vies.

[express.be]

LAISSER UN COMMENTAIRE