Pourquoi il est pratiquement impossible d’arrêter Neymar

0
248

La star de football, le Brésilien Neymar da Silva Santos Junior joue la plupart du temps en pilote automatique. C’est la conclusion d’une étude menée par des scientifiques du National Institute of Information and Communications Technology japonais (NICT) et de l’université d’Osaka.

FBL-WC-2014-BRA-PRESSER

Les chercheurs ont constaté que Neymar n’utilise qu’un 10ème de la capacité cérébrale que les amateurs de football doivent mettre en œuvre dans leur jeu. De ce fait, les scientifiques japonais confirment les théories selon lesquelles les joueurs au top niveau absolu doivent particulièrement beaucoup à leur instinct et prennent pendant le jeu des décisions de manière presqu’automatique.

Des tests effectués en février auprès du FC Barcelone, le club de Neymar, ont révélé que les joueurs de divisions inférieures espagnoles devaient utiliser 10 fois plus de capacités cérébrales pendant l’exécution de leurs mouvements que la star brésilienne du football.

« Les résultats confirment que les joueurs de haut niveau doivent beaucoup à leur instinct et à leur jeu naturel, pendant lequel le cerveau fonctionne pratiquement en pilote automatique », explique Eiichi Naito, responsable de cette enquête et professeur de neurologie au National Institute of Information and Communications Technology. « Cet avantage peut être dû à une disposition génétique, favorisée par des entraînements intensifs ».

« En tenant compte de leur style de jeu exceptionnel et de leur technique remarquable, on peut s’attendre à ce  que des résultats similaires puissent être observés chez d’autres joueurs du plus haut niveau comme Lionel Messi du FC Barcelone ou Cristiano Ronaldo du Real Madrid, qui , il est vrai, n’ont pas été soumis à des tests », ajoute le professeur Naito.

« Etant donné que ces joueurs ont moins besoin de réfléchir lors de leurs mouvements et de leurs possessions de balle, ils peuvent éviter de faire beaucoup appel à leurs capacités cognitives et de nombreuses tâches complexes peuvent se réaliser simultanément. Il est donc particulièrement difficile pour les défenseurs d’entraver les mouvements imprévus de ces joueurs ». [Express.be]

LAISSER UN COMMENTAIRE