Un puissant chef de gang de Martissant abattu par certains de ses acolytes

0
251

Son corps immédiatement inhumé par les meurtriers

L’un des puissants chefs de gang de Martissant, Mackenzie François, 29 ans, alias « Ti Kenkenn », a été tué par balle jeudi matin par certains de ses lieutenants, au lendemain de la commémoration de son anniversaire.

Il a été abattu chez lui par certains de ses acolytes dont un, Doy ainsi connu, a révélé à Radio Kiskeya qu’il a été mis fin à la vie de leur chef du fait qu’il les avait menacé des pires sanctions si, comme ils le lui avaient annoncé, ils devaient effectivement cesser de commettre des actes de banditisme à travers les rues. Il précise d’autre part qu’il ne partageait pas équitablement les butins et qu’il en jouissait de préférence largement en acquérant des objets de valeur, en ravissant à ses lieutenants leurs petites amies et en invitant des femmes à de fréquentes orgies.

Le corps de « Ti Kenkenn » a été mis en terre sur une colline située non loin de sa résidence. Il a été brièvement exhumé par certains de ses lieutenants pour qu’il soit filmé par une équipe de Radio Télé Kiskeya.

Des éléments de la police nationale et des casques bleus de l’ONU se trouvaient jeudi matin dans la zone de Martissant où des tirs nourris étaient entendus.

Les groupes armés de Martissant sont extrêmement puissants et donnent constamment du fil à retordre à la police et aux casques bleus de l’ONU. Le porte-parole adjoint de la PNH annonce que des dispositions sont en cours en vue d’une intervention dans la zone pour, éventuellement, démanteler ce qui reste du gang.[Radio Télé Kiskeya]

LAISSER UN COMMENTAIRE