L’Allemagne fait exploser le Portugal

1
291

Le choc du groupe G a vu l’Allemagne donner une leçon au Portugal (4-0). Müller a inscrit un triplé, face à des Lusitaniens qui ont disputé une grande partie du match en infériorité numérique.

Allemagne-Portugal 4-0
Allemagne : Müller (12e sp, 45+1e, 78e), Hummels (32e)

allemagne-vs-portugal

L’Allemagne est prête ! Annoncée parmi les favoris de ce Mondial,  la Nationalmannschaft a frappé fort dès son entrée en humiliant le Portugal (4-0), à l’occasion du choc attendu du groupe G. Une entame tonitruante des hommes de Joachim Low qui n’ont laissé aucune chance à des Lusitaniens en souffrance. Circulation du ballon fluide, mouvements et permutations bien pensés, l’Allemagne a livré un véritable récital sur la pelouse de l’Arena Fonte Nova. Une domination concrétisée dès la 12e minute, lorsque Müller transformait un penalty obtenu par Götze (1-0, 12e). Le début du cauchemar pour la Seleçao, qui s’appuyait pourtant sur Ronaldo. Au centre de toutes les interrogations durant la préparation, Ronaldo, remis de sa blessure au genou, était bien présent sur son aile gauche. Mais s’il était à l’origine de deux actions chaudes en début de match (7e, 8e), le capitaine lusitanien a rapidement sombré à l’image de son équipe. Pris par deux adversaires tout au long du match, le dernier Ballon d’Or assistait avec impuissance aux sorties sur blessure d’Almeida (28e) et Coentrao (65e), et à l’expulsion stupide de Pepe (37e).

Réduit à dix pendant plus de cinquante minutes, le Portugal perdait ses dernières illusions dès la fin du premier acte. Alors que Hummels, étrangement libre de tout marquage, doublait la mise sur corner (2-0, 32e), Müller tuait tout suspense durant le temps additionnel (3-0, 45+1e). Sous les yeux d’une Angela Merkel ravie, l’Allemagne n’était pas décidée à baisser de pied après la pause et continuait de maitriser les débats à sa guise. L’attaquant du Bayern Munich s’offrait même un triplé, en profitant d’une nouvelle bourde de Rui Patricio (4-0, 78e). 4-0, l’addition est salée, mais elle représente l’écart de niveau qui existait ce lundi entre les deux équipes. Humiliés, Ronaldo et les siens ont payé un lourd tribut de ce revers mais ils devront vite digérer cet échec pour se relancer dans ce groupe G. Une poule dans laquelle l’Allemagne a confirmé son statut d’épouvantail. Une victoire face au Ghana lors du prochain match et la qualification sera quasiment en poche pour la Mannschaft. [Via Sport24]

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE