Un budget de 118 milliards de gourdes déposé au Parlement

0
209

La ministre des finances, Marie Carmelle Jean Marie, a fait le dépôt hier à la chambre basse du projet de budget rectificatif 2013-2014.

marie-carmelle-jean-marieAu cours des dernières semaines la ministre des finances avait eu plusieurs séances de travail avec les membres de la commission finance autour des grandes orientations de ce budget. La commission finance devra à partir de ce mercredi plancher sur ce projet de loi considéré comme prioritaire par le gouvernent.

Le président de la commission finance de la chambre des députés, Antoine Rodon Bien Aimé, a révélé que des fonds ont été alloués pour des ajustements de salaire en faveur des enseignants, du personnel médical et des policiers. Cette décision est applaudie par le parlementaire rappelant que ces fonctionnaires constituent la force vitale de la nation.

Le projet de budget rectificatif a été revu à la baisse et se chiffre à 118 milliards de gourdes. Le précédent budget, reconduit en 2013 était de 131 milliards de gourdes.

Pour le député Bien Aimé le gouvernement a revu à la baisse ses prévisions de recettes en tenant compte de la situation économique.

Dans le même temps le gouvernement n’a pas inséré dans le budget certaines promesses de financement des bailleurs de fonds internationaux.

Il note également que la ministre des finances s’est évertuée à éliminer les dépenses non essentielles au fonctionnement de l’administration publique. Des allocations pour les frais de voyage, les per diem, l’achat de véhicules ont été supprimées, révèle le député Bien Aimé dénonçant une pratique d’acquisition de nouveaux matériels de bureau et de véhicules pour chaque nouveau ministre.

Le budget rectificatif prend en compte les 6 derniers mois de l’exercice fiscale 2013-2014.

Radio Métropole Haïti

LAISSER UN COMMENTAIRE