Un Tap-Tap adapté aux personnes à mobilité réduite

0
211

La cellule accessibilité de Handicap International (HI) constituée d’architectes, d’ingénieurs et d’un ergothérapeute a lancé un projet qui a pour but d’améliorer l’accessibilité des transports en commun a organisé un atelier avec une université formant des architectes pour les faire réfléchir à l’aménagement d’un tap-tap adapté aux personnes à mobilité réduite.

Tap-Tap personnes a mobilite reduiteUn concours d’idées, baptisé « Tap-Tap pour tous », a mis en compétition trois équipes provenant de deux écoles d’ingénieurs mécaniques de la capitale. L’objectif visait à améliorer la qualité de l’aménagement du transport en commun, en proposant une réflexion sur des équipements innovants aux personnes à mobilité réduite par l’élimination des obstacles dans le transport en commun, qui constituent des freins significatifs à l’insertion des personnes avec un handicap.

Ce concours tenait compte du type de véhicule, du nombre de passagers et des matériaux qui seront utilisés. C’est l’équipe « Innovation Tap-Tap » du Centre pilote de formation professionnelle, qui a remporté ce concours. « L’équipe gagnante a fait preuve de beaucoup d’ingéniosité, et a présenté un travail assez technologique », a déclaré Aurélie Cristini, la Cheffe de projet accessibilité, à Handicap Internationale.

« Les personnes handicapées, dans leur vie quotidienne font face à divers obstacles, notamment le transport en commun. Les conducteurs ne s’arrêtent pas pour prendre une personne handicapée prétextant qu’elle est trop lente, qu’elle prend trop d’espace dans le tap-tap en fauteuil roulant, sans oublier l’indifférence des passagers », dénoncent les organisateurs du projet, qui espèrent créer et tester, un tap-tap accessible et innovant en utilisant les ressources locales.

Une station de camionnettes [sélectionnée avec le Ministère des Travaux Publics (MTPCTC)] sera également adaptée, afin de permettre un meilleur stationnement du véhicule et un meilleur accès au flux de passagers, spécialement ceux à mobilité réduite. Par ailleurs, à travers ce projet, HI souhaite également sensibiliser les chauffeurs, les propriétaires et les utilisateurs de ce type de transport en commun, en vue d’aboutir à un comportement plus courtois envers les personnes handicapées.

Ce projet novateur est réalisé par Handicap International en partenariat avec plusieurs institutions dont le MTPTC et le Bureau du Secrétaire d’État à l’Intégration des Personnes Handicapées (BSEIPH). Un modèle de tap-tap sera aménagé et un premier prototype doit être prêt en septembre 2014.

HaïtiLibre

LAISSER UN COMMENTAIRE