L’arrêt 168-13 du TC dominicain est « une honte et un déshonneur », selon Hipolito Mejia

2
210

L’ancien président dominicain Hipólito Mejía a déclaré le week-end écoulé qu’il était “désolé et honteux” du jugement 168-13 de la cour constitutionnelle dominicaine dénationalisant des dominicains d’origine haïtienne. Pour lui, ce jugement est « une honte et un déshonneur ».

hipolito mejia
Hipólito Mejía

Selon Mejia cette décision place la République Dominicaine dans une situation très difficile au monde.

Aussi, il a indiqué que la visite de la Commission inter américaine des droits de l’homme (CIDH) dans le pays est la preuve que « la situation est très grave ».

Pour sa part, l’aspirant au poste présidentiel pour le parti au pouvoir PLD Francisco Javier Garcia estime que les Haïtiens vivant dans en République Dominicaine vont beaucoup plus bénéficier de l’arrêt 168/13, car ils auront la possibilité de régulariser leur statut d’illégal.

Il affirme que la République dominicaine a toujours été solidaire avec son voisin Haïti, surtout dans les moments tragiques comme le séisme de 2010. Il a rejeté cette campagne qui présente le peuple dominicain comme « le bourreau du peuple haïtien ».

« Chaque pays a le droit de prendre des décisions au nom de leur territorialité », a déclaré Javier Garcia, également ministre du Tourisme.

HPN

2 Commentaires

  1. […] L’arrêt 168-13 est une honte et un déshonneur, a indiqué l’ex président dominicain Hipólito…, soulignant que cette décision place la République Dominicaine dans une situation très difficile. La présence d’une Commission d’enquête de la CIDH dans le pays est la preuve de la gravité de la situation, selon Hipolito Mejia. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE