Alain Possible c’est lui !

0
975

Au fil des années, Teddy Keser Mombrun, caricaturiste vedette du journal Le Nouvelliste, et ses recueils de caricatures sont devenus une des plus grandes attractions de cette foire du livre. Surtout pour les enfants. Les aventures de Alain Possible se vendent comme des petits pains. Le premier tome de ”Politikomik” n’a pas été en reste. Au cours des cinq dernières éditions, les oeuvres du jeune artiste ont figuré parmi les best-sellers de ce grand rendez-vous. Cette année, le jeune artiste y présente deux albums.

Teddy est un habitué de Livres en folie. Pour sa septième participation à cette foire, le caricaturiste signe pour la première fois deux ouvrages : «Alain Possible, Au Piquet», le sixième tome de la saga, et le deuxième tome de Politikomik. Cette nouvelle parution d’Alain Possible regroupe une autre série d’aventures du jeune farceur publiées hebdomadairement dans les colonnes de Ticket de juin 2012 à avril 2013. Le deuxième tome de Politikomik comporte quant à lui les caricatures publiées dans Le Nouvelliste de 2011 à 2013. Teddy propose aussi une réédition revue et corrigée des tomes 3, 4 et 5 de Alain Possible.

« Alain Possible ne vise pas un public en particulier. C’est son plus grand atout. Tout le monde peut s’y retrouver, peu importe l’âge ou le sexe. De plus, l’ouvrage est vendu à un prix très abordable. »

Inspiré initialement de sa vie d’élève au Collège Canado-haïtien, le personnage d’Alain Possible est désormais maintenu en vie par l’environnement immédiat de son créateur. Teddy tire donc son inspiration du milieu dans lequel il évolue. Mais aussi des amis et des fans lui envoient régulièrement des blagues et des suggestions, histoire de permettre à leur farceur préféré de garder la forme. Si les aventures de Alain Possible sont tout simplement humoristiques, les caricatures paraissant dans Le Nouvelliste ont un caractère bien plus critique, susceptibles de soulever des vagues. Néanmoins, Teddy assure que sa liberté d’expression n’a jamais été menacée. Seulement, une fois, un personnage haut placé lui avait conseillé d’essayer de toucher à la personne physique des personnages dont il s’inspire pour ses caricatures. Conseil que le jeune homme s’est appliqué à mettre en pratique tout en précisant que pour lui, il est avant tout question de faire rire. «Je prône l’humour, et mon objectif est d’arriver à faire passer l’information aussi triste ou désastreuse qu’elle puisse être avec un sourire.»

Outre son travail de caricaturiste, Teddy est aussi un jeune homme marié, étudiant finissant en médecine. L’artiste termine actuellement son internat à l’hôpital Bernard Mevs. Ce qui, bien entendu, lui prend beaucoup de son temps. Mais son épouse Jokebed le supporte à 100%. Pour l’aider à gérer son emploi du temps, la jeune femme, qui porte actuellement leur premier enfant, participe autant à la conception et à la finition des caricatures. Elle réalise des croquis que Teddy corrige par la suite. « Elle ne s’attend pas à ce que j’abandonne le dessin. Elle m’a aussi prouvé que si jamais je devrais arrêter, la relève est assurée.» Mais ne vous méprenez surtout pas : Teddy ne compte pas s’arrêter de si tôt. «J’aime autant la médecine que le dessin. Je ne veux laisser tomber aucun des deux.»

A près d’une semaine de Livres en folie, Teddy se dit prêt à 60 %, le deuxième tome de Politikomik n’étant pas encore entièrement terminé. Mais les graphistes y travaillent d’arrache-pied. Et le jeune auteur est déjà tout excité à l’idée de rencontrer ses fans. «Livres en folie m’offre la possibilité de rencontrer les fans, de recevoir félicitations, encouragements et aussi critiques et conseils. J’ai hâte d’y être !»

Daphney Valsaint Malandre

LAISSER UN COMMENTAIRE