Published On: Sun, Jul 8th, 2012

NBA : Ray Allen quitte Boston pour Miami, Kidd aux Knicks, Lin vers Houston

La nouvelle ne va pas faire plaisir aux fans des Boston Celtics. Le shooteur Ray Allen, qui détient le record du plus grand nombre de paniers à trois points inscrits dans l’histoire de la NBA, a décidé de quitter la franchise du Massachusetts, où il évoluait depuis la saison 2007-2008, date du titre NBA des C’s et de son Big Three magique (Paul Pierce, Kevin Garnett et Ray Allen). Un Allen qui a décidé de rejoindre le champion NBA 2012, le Heat de Miami, pour un contrat de 3 ans. Miami, le bourreau de Boston en finale de conférence cette saison…

Objectif : 2ème bague avec le Heat pour Allen

“Il est 2h30 du matin à Londres et je viens d’être réveillé par une grande nouvelle. Bienvenue dans la famille !!”. Micky Arison, le, propriétaire de Miami, n’a pu s’empêcher d’annoncer la nouvelle sur son compte twitter.

Ray Allen, l’un des meilleurs shooteurs de l’histoire de la NBA, le recordman du nombre de paniers primés inscrits en carrière, évoluera la saison prochaine en Floride, avec le maillot du Heat sur les épaules.

A 36 ans, Allen, qui reste sur une saison délicate en raison notamment d’une cheville douloureuse (opérée depuis), s’est engagé pour 3 saisons (et 3 millions de dollars par an) avec l’équipe de LeBron James, sacrée championne NBA en juin dernier face à Oklahoma

Ray Allen, passé par Milwaukee, Seattle et donc Boston, a préféré rejoindre le Heat plutôt que de rester à Boston, dont l’offre était pourtant supérieure à celle des Floridiens. Mais Ray Ray veut une deuxième bague de champion et il lui a semblé plus logique de rejoindre LeBron James, amené à dominer la Ligue dans les années à venir après avoir débloqué son compteur.

A Boston, où la mauvaise relation de Allen avec le génial meneur Rajon Rondo serait la principale cause du départ du numéro 20, on va digérer tranquillement l’annonce. Jason Terry, arrivé de Dallas, devra faire oublier Allen, l’intellectuel de la NBA, qui avait tourné avec Spike Lee en 1998 dans le film He Got Game, avec Denzel Washington, où il jouait un jeune basketteur prometteur.

Jason Kidd à New York, Jérémy Lin proche de Houston

Dirk Nowitzki est désormais bien seul à Dallas. L’Allemand, champion NBA en 2010, voit son équipe exploser depuis un an. Après Tyson Chandler et JJ Barea en 2011, les Mavericks ont laissé filer deux acteurs majeurs du sacre de 2010. Jason Terry et Jason Kidd.

Le premier est parti à Boston et le second a annoncé vendredi qu’il évoluerait l’an prochain à New York, chez les Knicks, qui tentent de retrouver les sommets de la NBA.

Jason Kidd, 39 ans, qui a participé à dix éditions du All-Star Game, vient d’accomplir sa 18e saison en NBA au cours de laquelle il a inscrit 6,2 points, réussi 5,5 passes décisives et pris 4,1 rebonds en moyenne sur ses 48 matches disputés cette année. Il était agent libre, c’est-à-dire libre de tout contrat.

Dans toute sa carrière, le joueur qui compte à son palmarès un titre NBA, en 2011 avec Dallas, a inscrit 13 points, délivré 9 passes décisives et pris 6,4 rebonds en moyenne par match (1315 matches sous les couleurs de Dallas, des Phoenix Suns et des New Jersey Nets).

L’arrivée de Kidd à NY pourrait enclencher un peu plus le départ du phénomène marketing Jeremy Lin., le jeune meneur de jeu d’origine asiatique des Knicks, la sensation de la saison dernière, âgé de 23 ans. Le meneur aurait donné son accord aux Houston Rockets pour signer contre une offre mirobolante

Les franchises de la Ligue nord-américaine de basket-ball ne peuvent pas faire signer de joueurs libres avant le 11 juillet, mais Lin aurait accepté l’offre des Rockets qui s’élèverait à 28,8 millions de dollars sur quatre saisons, selon le Houston Chronicle. Les Knicks auraient trois jours pour faire leur propre offre.

Lin, premier Américain d’origine asiatique à jouer en NBA, a fait sensation en février après avoir réalisé la meilleure performance de l’histoire de la NBA moderne (depuis 1976) à l’issue de ses dix premières titularisations alors qu’il était inconnu jusque-là. Un phénomène appelé “Linsanity” (folie Lin).

Comments

comments

About the Author

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Au hasard:
marathon_au_profit_des_grenadiers
Levée de fonds pour les Grenadiers 2 et 3 juillet

Dans l'air, il y a belle lurette, le marathon visant à aider financièrement les Grenadiers, qui peaufinent leur préparation au...

manifestation anti-Martelly à P-au-P le 30 septembre 2012
Heurts entre pro et anti-Martelly, au moins un blessé aux Cayes

Des individus réputés pour être proches du pouvoir « Tèt Kale » s’en sont pris violement aux opposants du chef...

Close