L’ex-président égyptien Moubarak est cliniquement mort

0
4

L’ex-président égyptien Hosni Moubarak a été déclaré cliniquement mort mardi soir après son transfert dans un hôpital militaire de la banlieue du Caire, a annoncé l’agence officielle Mena.

M. Moubarak est cliniquement mort, son coeur a arrêté de battre et il a été soumis à un défibrillateur plus d’une fois mais il n’a pas réagi, selon l’agence, citant une source médicale.

L’ancien président, contraint à la démission en février 2011 par un soulèvement populaire sans précédent, avait auparavant été transféré de la prison de Tora dans le sud du Caire vers l’hôpital militaire de Maadi, à quelques kilomètres de là, à la suite d’une attaque cérébrale, avaient annoncé les médias officiels.

L’ancien chef d’Etat a été condamné à la prison à vie le 2 juin pour la répression de la révolte contre son régime au début de l’année 2011, qui a fait quelque 850 morts.

Le tribunal ne l’a pas accusé d’avoir une responsabilité directe, mais de ne pas avoir pris les dispositions nécessaires pour empêcher ces morts.

LAISSER UN COMMENTAIRE