Le Portugal s’éveille

0
263

Le Portugal a signé son premier succès de l’Euro mercredi face au Danemark (3-2). La Selecção conserve donc toutes ses chances de qualification pour les quarts de finale.

Danemark – Portugal 2-3
 Danemark : Bendtner (41e et 80e)
Portugal : Pepe (25e), Postiga (36e), Varela (88e)

Dos au mur avant la rencontre, le Portugal s’est relancé dans la course aux quarts de finale en battant le Danemark (3-2). Les Lusitaniens ont souffert, mais ont arraché la victoire dans les dernières minutes. L’entame de match était pourtant favorable aux Danois, bien en jambes. Mais malgré une domination territoriale, pas vraiment de quoi inquiéter Rui Patricio. Les Portugais reprenaient donc confiance petit à petit, avec une série de frappes maladroites de Ronaldo (19e et 22e) et Veloso (24e). Sur corner, Moutinho déposait le ballon sur le crâne de Pepe pour une ouverture du score méritée (0-1, 25e). Sur un changement d’aile rapide, Nani servait Postiga dans la surface, dont la reprise astucieuse permettait de doubler la mise (0-2, 36e). Le Danemark ne baissait pas les bras, puisqu’Eriksen tentait une belle frappe du gauche, en vain (38e). Dans la foulée, il trouvait la tête de Krohn-Dehli, pour un but offert à Bendtner dans les six mètres (1-2, 41e). Une première période de belle couture entre les deux formations.

Au retour des vestiaires, les Portugais exploitaient les espaces pour tenter de mettre les Danois K.O. Sur un contre, Cristiano Ronaldo venait cependant buter sur Andersen alors qu’il était en bonne position (50e). Nani était lui aussi audacieux avec un centre-tir à terre depuis son aile droite, mais Andersen parvenait à la stopper (55e). De l’autre côté, les Danois n’arrivaient pas à entrer dans la surface de réparation lusitanienne. Sur un coup de canon à 25 mètres, Kvist voyait son tir frôler le montant de Rui Patricio (63e). Bendtner tentait ensuite la frappe en pivot du pied gauche, mais sans inquiéter le portier portugais (73e). Ronaldo manquait ensuite la balle du break en face à face avec Andersen (79e). Sur l’action suivante, la star du Real Madrid s’en mordait les doigts, puisque Bendtner égalisait de la tête (2-2, 80e). Heureusement pour CR7, Varela entrait sur la pelouse et venait tromper le gardien danois d’une belle frappe du droit en deux temps (2-3, 88e). Une victoire à l’arrachée qui permet aux Portugais de se replacer dans la course à la qualification.

Le joueur du match
 Très actif sur le côté droit de l’équipe portugaise, Nani a été le danger numéro un pour les Danois. Passeur décisif sur le deuxième but de la Selecçao, le joueur de Manchester United a permis aux siens de prendre un avantage qui s’est révélé crucial à l’issue de la rencontre. Son jeu collectif a été dans le ton, et souvent utile à ses partenaires.

On n’a pas aimé
 A contrario de Nani, Crisitiano Ronaldo a forcé son jeu, en manquant des dribbles, et surtout deux grosses occasions de tuer le match en seconde période. Le candidat au Ballon d’Or 2012 est en train de perdre des points, et sa confiance parait vraiment mince à l’issue des deux premiers matches de cet Euro.

Résultats du groupe B, 2e journée :
Danemark – Portugal 2-3
Pays-Bas – Allemagne 1-2

LAISSER UN COMMENTAIRE