Published On: Thu, May 3rd, 2012

Un tableau vendu à 120 millions de dollar US

“Le Cri” de Munch bat des records aux enchères à New York à 119,9 millions d’euros

Ce cri restera dans l’histoire. Une des quatre versions du célèbre tableau “Le Cri” d’Edvard Munch a battu tous les records aux enchères mercredi soir à New York, où il a été vendu pour 119,9 millions de dollars (91,16 millions d’euros).

Au cours des douze minutes intenses de la vente à Sotheby’s, ce pastel de 1895, représentant un homme tenant sa tête et criant, sur fond de ciel strié de rouge, est devenu l’oeuvre d’art la plus chère vendue aux enchères, à 119.922.500 dollars (911.840.322 euros). Ni le nom ni les détails sur lui n’ont été dévoilés.

Le précédent record avait été atteint par un Picasso avec le tableau “Nu, feuilles vertes, et buste”, vendu 106,5 millions de dollars (81 millions d’euros) en 2010, chez Christie’s à New York.

Encadré par deux gardes, le tableau était mis aux enchères à 40 millions de dollars (30,41 millions d’euros), avec sept acheteurs potentiels en lice.

Il s’agit d’une quatre versions exécutées par le peintre expressionniste norvégien, les trois autres étant conservées dans des musées norvégiens. Celui vendu par Sotheby’s était le seul appartenant à un privé, l’homme d’affaires norvégien Petter Olsen, dont le père était patron et ami de l’artiste.

Sotheby’s estime que cette version pastel du “Cri” est la version la plus colorée et la plus vibrante des quatre, et la seule version dont le cadre a été peint par l’artiste pour incorporer son poème, expliquant l’inspiration de l’oeuvre.

Dans ce poème, Munch se décrit “frissonnant l’anxiété” et explique avoir ressenti “le grand cri de la nature”.

“Le Cri” est devenu le symbole moderne de l’anxiété humaine, popularisé dans les films et reproduit sur nombre d’objets allant des tasses aux T-shirts.

Comments

comments

About the Author

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Au hasard:
Des anciens militaires dans les rues de Port-au-Prince
Des anciens militaires dans les rues de Port-au-Prince

Des hommes en tenue vert-olive de l’ancienne armée ont été remarqués ce mardi dans les rues de la capitale à...

caricature_steven_benoit
Le sénateur Steven Benoit entre pardon, aveux et dénonciations

Estimant qu’il a été pris au piège, le sénateur Steven Benoit regrette d’avoir signé l’accord d’El Rancho pour le président...

Close